Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

circulation urbaine

  • Et si les cyclistes urbaines avaient aussi leur mot à dire ?

    Peut-on circuler à vélo facilement à Poitiers avec un bébé et des courses ? D'après le témoignage que nous avons entendu place du Marché, la réponse est NON.

    Samedi, nous avons croisé une jeune mère de famille près de la Poste place Notre Dame à Poitiers. Elle venait de faire ses courses et devait installer sa petite fille sur le siège à l'arrière du vélo. Un peu découragée, elle nous a expliqué que les appuis-vélos étant très souvent installés en pente, il lui était difficile de soulever l'enfant, le placer sur le siège, tout en maintenant l'équilibre du vélo qui a tendance à rouler dans la pente.

    Vous me direz "Elle n'a qu'à stationner son vélo plus loin... sur un emplacement plat" OK Sauf que si portez un enfant plus les courses de la semaine, vous cherchez à vous garer au plus près.

    Puis vient la rue de la Tranchée : à partir de la place Notre Dame,  il lui faut traverser toute la ville pour aller vers l'avenue de la Libération. L'itinéraire le plus direct pour un cycliste est la rue de la Tranchée. Mais cette rue est en sens unique (dans le sens entrant vers Poitiers) sans contresens cyclable.

    Vous me direz "Elle n'a qu'à utiliser la voie conseillée, c'est à dire, le parc de Blossac". OK Sauf qu'à Blossac, il y a des escaliers. "Oui mais les escaliers sont équipés d'une glissière pour les vélos" OK mais pour l'avoir emprunté, je peux vous affirmer que j'y ai renoncé par peur d'être entraînée dans la chute par le poids de mon vélo. L'opération est déjà compliquée à vide, mais avec un bébé sur le siège arrière et des courses à l'avant ? Elle peut décharger les courses, le bébé, faire descendre le vélo, puis les courses, puis le bébé (qui attend bien sagement en haut des marches) et tout recharger en bas. Ben oui, c'est bien connu, les mères de famille ont une énergie débordante et n'ont rien d'autre à faire de leur journée.

    De plus, le parc de Blossac est fermé la nuit : bon d'accord, la mère de famille ne fait pas ses courses la nuit. Mais rien ne lui interdit de se promener avec son bébé après 22h30 ou 21h30 en hiver ou avant 7h.

    Quel itinéraire lui reste-t-il ? Le trottoir rue de la Tranchée, en espérant, ne pas se faire verbaliser et ne pas rencontrer de voitures stationnées sur le trottoir.

    Grande discussion avec Mr Vocivélo car je regrette que les besoins des cyclistes urbaines (je pense aux mamans avec enfants et courses entre autres) soient si peu considérés. Selon lui, elles ne se font pas suffisamment entendre. Personnellement, je trouve ça étrange, faut-il absolument manifester pour exprimer son mécontentement ? Il me semble qu'un aménageur d'espace public qui souhaite promouvoir l'usage du vélo en ville doit penser à tous les usagers : le cycliste urbain n'est pas uniquement un jeune sportif équipé d'un VTT. Souvent, il s'agit de personnes plus agées, de parents accompagnés d'enfants, de cyclistes qui font leurs courses avec une remorque, etc.

    circuler à vélo,circulation urbaine,circulation,poitiers

     

  • Vélorution à Poitiers

    Samedi 7 juin 2008

    1ère vélorution à Poitiers

    Départ 10h10

    Porte de Paris


    Itinéraire : Place de Paris - Rond-Point Gare SNCF - Place de Paris - Bd Chasseigne - Bd Bajon - Bd Joubert - Bd Anatole France - Pont St Cyprien - promenade des cours - Chemin de la grotte à Calvin - la Varenne -

    Pique-nique à la Varenne pour ceux qui le souhaitent

    Parcours sans difficulté : si, si même à Poitiers, c'est possible

    Pour que cette 1ère vélorution soit percutante, venez et invitez vos amis. Parlez-en autour de vous

    d1d00ef09737cbfbc7e27a6c0d025d91.jpg