Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

littérature

  • Cyclo-lecteur

    Quand vélo rime avec littérature


    Quand un bibliothécaire part à la retraite et veut faire partager son goût de la littérature, ça donne un cyclo-lecteur. Si vous souhaitez recevoir un cyclo-lecteur dans la région sud-ouest pour une animation-lecture d'une durée d'environ une heure, allez voir le site de Jean-Pierre Brèthes et n'hésitez pas à le contacter avant le printemps 2007.

    Un autre bibliothécaire part à la retraite, lui il écrit, mais peut-être fait-il aussi du vélo?

    ""Le fond de l'air" Y aurait-il donc un haut de l'air? En tout cas, le fond de l'air ne s'explore pas en descendant, mais simplement en sortant de chez soi. Plus on ira vite (course à pied, vélo, moto...), plus on touchera le fond de l'air (généralement "frais"). Et plus on devra empiler des vêtements chauds pour s'en séparer. (Les véhicules sans contact direct du corps avec l'espace, autos, avions, etc. ne comptent pas)... Bref, lumière et chaleur ne s'accordent pas. Il peut faire beau et froid, gris et chaud. Il n'y a pas de fond des choses."

    Jean-Claude Martin. Ciels de miel et d'ortie. Ed. Tarabuste : 2006.