Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

voiture contre vélo

  • Le 4x4 de Mr. Vocivélo

    Une rumeur rapporte que Mr Vocivélo a été vu dans son jardin en train de laver un 4x4. En tant que supportrice de Mr Vocivélo, je me dois donc de relater la vérité devant cette rumeur infamante.

    Cycliste convaincu, Mr Vocivélo circule à vélo toute l'année et par tous les temps mais il est des circonstances où Mr Vocivélo doit abandonner son moyen de transport favori. Un aller-retour express en Bretagne a contraint Mr Vocivélo à louer une voiture le temps du we. Rappelez-vous, le trajet à vélo Poitiers-Brest, il l'a déjà fait accompagné de sa charmante épouse, mais il lui faut au moins 8 jours, compte tenu de tout le matériel que Mme Vocivélo (moi-même) l'oblige à transporter dans sa remorque à vélo.

    Voilà donc pourquoi Mr Vocivélo a loué une voiture pour le we. Remarquez que dans ce cas, Mr Vocivélo demande toujours une voiture de catégorie modeste, l'essentiel étant que ça roule. Et bien pas de chance, l'agence de location a cru faire plaisir à Mr Vocivélo lorsqu'elle lui a annoncé : "On vous a SURCLASSE". Mr Vocivélo n'est pas content du tout de se retrouver au volant d'un 4x4, un de ces véhicules qu'il a dénigré ici ou dans les lignes du blog de Madame. Mais bon, il est pressé. Il part avec le 4x4 en espérant que personne ne le remarquera, ce qui n'est pas facile justement avec ce genre de voiture. A la maison, Fils n°2 rigole doucement car il a surpris son père en train de laver le 4x4 après son expédition dans le Finistère.

    Bon finalement, le 4x4 a quand même permis à Mr Vocivélo d'accompagner sa femme aux urgences (rassurez-vous : rien de grave).
    Mr Vocivélo a émis un avis : "Malgré tout, elle est pas mal cette bagnole". Et vu que la voiture familiale donne comme Madame des signes inquiétants de défaillance, espérons que Monsieur Vocivélo ne se laissera pas tenter par les sirènes envoutantes des pubs émaillant abusivement les pages de l'hebdo auquel il est abonné.


    57d93244797c3a5b561f9d96f8fb1a28.jpg