Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

brenne

  • Le 1er week-end Vocivélo

    Ils sont venus de loin pour ce 1er week-end Vocivélo : les bretons du Finistère, d'autres de Divonne, les "locaux" de l'étape du Poitou et même certains des Roches-Prémarie-Andillé, 16 personnes de tous horizons et de tout âge.

    Chacun pourra marquer ce week-end dans ses carnets de souvenirs. Margot, 8 ans ET DEMI pour avoir parcouru l'intégralité du trajet "Le Blanc" - "Mézières-en-Brenne", soit 45 kms sans jamais se décourager et presque toujours en tête. Jean-Pierre, le cyclo-lecteur pour avoir fait le retour complet sur Poitiers soit plus de 90 kms sans assistance motorisée. Tous ont assuré : Gilles malgré son lumbago, Marip qui n'avait pas fait de vélo depuis 20 ans (mais elle doit s'entraîner en cachette dans son salon), AnneSo avec le vieux vélo de sa Mammie (une antiquité, le vélo pas la Mammie). Sébastien avait fait exprès de se faire éliminer dès jeudi de son tournoi de tennis pour être sûr de pouvoir participer au week-end à vélo, ... et Louise avait emporté une provision de muffins faits maison dans une grande boite en fer (pratique sur le vélo). Anne a choisi judicieusement le dernier km pour constater une crevaison, et Francine a attendu patiemment les cyclistes à chaque étape avec le ravitaillement. Raphaël a perfectionné son maniement de la playstation alors qu'il était confortablement installé dans la remorque tirée par Yves qui lui a eu le temps de réfléchir très sérieusement aux avantages d'une 3e roue comparée à la remorque.

    Michel qui avait prévu, organisé, planifié et testé le parcours, a pu constater que tous ont apprécié les petites routes tranquilles du parc de la Brenne, le temps ensoleillé et même parait-il la baignade dans l'étang de Bellebouche.

     

    Et voici la première vidéo de Vocivélo en exclusivité (baisser le son qui n'est pas de très bonne qualité)  : bien observer le passage du 2e cycliste après le vélo et la remorque rouge, ce cycliste semble avoir un souci à la jambe droite de son bermuda ... noter aussi le sprint final à partir de 2'32.

     

  • Week-end Vocivélo

    Ca y est, les jeux sont faits : le week-end Vocivélo aura lieu en … Brenne !
    Mais c'est où ça ? demanderont les non voyageurs, Et comment on y va ?, demanderont les inquiets Et où on dort ? demanderont les anxieux, Et qu'est-ce qu'on mange demanderont les gourmands, et bien pas de panique, il y a réponse à tout cela dans la préparation:
    C'est quand ? Départ de Poitiers en voiture samedi 23 mai à 9h00 et vers 10 h du Blanc pour les premiers coups de pédale, retour à Poitiers dimanche 24 dans l'après midi.
    C'est où ? Traversée du Parc Naturel Régional de la Brenne, départ à vélo du Blanc, de l'extrémité de la voie verte sur l'ancienne voie de chemin de fer (pentes douces et site protégé accessible uniquement aux cyclistes, piétons et rollers) pour une arrivée près de Moébecq au cœur de la campagne, des lacs et de la nature. Pas besoin de boules Quies pour la nuit !
    Où on dort ? Fidèle à leur esprit d'aventure (hum !) l'équipe Vocivélo vous invite à dormir sous la tente MAIS comme tous nos supporters ne sont pas (pas encore ?) des inconditionnels du camping, nous avons aussi pensé à eux et aux jeunes parents de très jeunes enfants par exemple et réservé un gîte pouvant accueillir 6 personnes . Par contre il vous faudra réserver si vous tenez à coucher dans un lit. Premiers réservés , premiers servis. Les places sont limitées.(Nous demanderons simplement que chacun vienne avec son sac de couchage pour éviter les frais de blanchisserie et de repassage).
    Comment je me transporte jusqu'au Blanc ? Quelques uns de nos supporters possèdent quand même un véhicule à moteur (une bagnole quoi) et il nous suffira d'organiser un co-voiturage . Ca ne devrait quand même pas poser de difficulté.
    Et mon vélo ? Eh oui, parce qu'il faut venir avec son vélo, et si possible en bon état ! Là encore pas de problème, quelques automobilistes possèdent des porte-vélo pour mettre sur leur véhicule, et l'équipe Vocivélo s'organise pour avoir une remorque à vélo pour ce jour là. Pas de panique, votre chouchou sera chouchouté pendant son transport.
    Et qu'est-ce qu'on mange ? Chacun se charge de son pique-nique pour le samedi midi. Pour le samedi soir, nous prévoyons de se concocter un plat commun du type couscous ou spaghettis bolognaises . Si quelqu'un a des idées et/ou du talent , qu'il se fasse connaître. Le seul souci qui nous reste est le pique-nique du dimanche car les magasins sont rares où nous allons. Prévoir une journée de jeûne ? A priori non, on devrait quand même pouvoir assurer !
    Et qu'est-ce qu'on boit ? Là, l'équipe Vocivélo, c'est bien connu, ne buvant que de l'eau, nous laissons à chacun le soin de s'organiser. Attention toutefois, il faudra porter sur vos bicyclettes vos affaires, donc il serait bien de limiter les quantités de caisses de boissons. Et puis nous ne partons que pour 2 jours !
    Est-ce qu'il faut obligatoirement venir à vélo ? Bien que le but soit de convaincre les irréductibles de la voiture qu'il n'y a pas que ça dans la vie, nous acceptons que quelques personnes nous rejoignent directement sur les lieux du gîte avec leur voiture. En fait, nous souhaiterions même qu'il y ait un ou deux volontaires ça nous aiderait à transporter les courses plus peut-être quelques affaires et surtout, ça nous serait utile pour aller chercher les croissants dimanche matin ! Le ou la volontaire se faire connaître SVP.
    Et combien ça coûte ? Etant donné que l'on va circuler à vélo, que le gîte nous est gracieusement offert, que l'on va boire de l'eau, le séjour ne devrait pas nous revenir très cher. C'est une façon aussi de montrer que l'on n'a pas besoin d'être riche pour partir de quelques jours à quelques années à vélo pour des vacances fantastiques.

    Carte Gilles.jpg