Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Poitiers

  • Vous avez dit piste cyclable ? 3

     

    Dans la série « Vous avez dit piste cyclable ?» celle-là n’est pas mal non plus :

    Piste cyclable, Poitiers

    Il s’agit de la piste (et pour le coup elle porte bien son nom) cyclable qui longe l’Avenue du 11 Novembre à Poitiers, une des voies les plus fréquentée par les automobilistes.

    Plutôt que piste cyclable on devrait la baptiser de « Piste d’Entrainement aux Bosses pour VTT » puisque tous les 10 ou 20 mètres elle est traversée par des bosses gigantesques. J’en ai  mesurée une à 17 cm ! Pour info, 17 cm c’est près de 2 fois la hauteur d’un  bon trottoir, celui que j’ai mesuré dans notre rue ne fait lui que 9 cm environ. Donc emprunter cette piste (signalée comme obligatoire pour les cyclistes) revient à franchir plus d’une vingtaine de fois un double trottoir. Peut-être faut-il acheter un vélo Hummer pour circuler à Poitiers ?

    Piste cyclable, Poitiers

    Et dire que c’est (c’était ?) une des seules voies cyclables réellement protégée des automobilistes sur Poitiers !

    Cela étant, cette voie est un vrai danger pour les cyclistes et une véritable honte pour la Ville de Poitiers qui pourtant s’enorgueillit  d’offrir aux cyclistes poitevins un des plus beaux réseaux cyclables de France, rien de moins que ça. Mais dans quel état ? Personne n’en dit mot.

    Je ne sais pas quel conseil donner aux cyclistes  qui veulent aller du côté de l’Avenue du 11 Novembre : respectez la loi, empruntez la piste cyclable et tuez-vous en chutant dans cet entrelacs de bosses et de trous ou jouez la sécurité (sic) en roulant sur l’avenue (elle parfaitement lisse et refaite à neuf il y a quelques mois) mais au risque de vous faire écraser par une voiture ou un camion ? A vous de choisir mais je ne me risquerais pas à vous donner un conseil autre que : « évitez ce trajet à tous prix ! » Peut-être serait-il souhaitable avant d’aller faire ses courses au Grand Large (la zone commerciale située le long de cette voie) ou d’y passer pour aller bosser, de consulter son assurance pour choisir ce qui serait le plus avantageux pour son veuf ou sa veuve ?

    Les cyclistes des sous-citoyens à Poitiers ? Vu l’état des voies qu’on leur propose, on se demande même si quelqu’un sait ce qu’est un vélo à Poitiers.

  • Vous avez dit "Piste cyclable" ?

    Nous, cyclistes urbains, on nous reproche parfois (souvent) d'être un peu râleurs, jamais contents des aménagements prévus spécialement pour nous, des efforts consentis par la collectivité pour nous permettre de circuler en toute sécurité, d'être de mauvaise foi, d'envier ce qui se fait ailleurs en matière de pistes cyclables.

    Depuis plus d'un an, à chaque fois que je passe à côté de ce panneau, je me dis qu'il faut que je le photographie avant que le panneau disparaisse sous la végétation. Comme c'est la semaine de la mobilité, semaine où l'on encourage la mobilité à vélo, il m'a semblé être d'actualité.

    piste cyclable chasseneuil-du-poitou

    Cette photo a été prise à Chasseneuil, derrière la zone commerciale, dans le prolongement de la rue des Entrepreneurs. La piste cyclable permet d'accéder au site du Futuroscope où se trouvent entreprises, administrations, université, etc. De quoi encourager vraiment les cyclistes à utiliser les aménagements prévus pour eux.

    A noter que la rue des Entrepreneurs ci-dessous, est une route en sens unique pour les automobilistes, à double-sens pour les cyclistes comme l'indique le panneau. Petit problème, les automobilistes circulant en sens unique ne sont pas prévenus qu'un cycliste peut arriver en face d'eux.

    piste cyclable chasseneuil-du-poitou

    Moralité : construisez une piscine, oubliez de la remplir d'eau et après étonnez-vous que les usagers ne sachent pas nager.

  • Et si les cyclistes urbaines avaient aussi leur mot à dire ?

    Peut-on circuler à vélo facilement à Poitiers avec un bébé et des courses ? D'après le témoignage que nous avons entendu place du Marché, la réponse est NON.

    Samedi, nous avons croisé une jeune mère de famille près de la Poste place Notre Dame à Poitiers. Elle venait de faire ses courses et devait installer sa petite fille sur le siège à l'arrière du vélo. Un peu découragée, elle nous a expliqué que les appuis-vélos étant très souvent installés en pente, il lui était difficile de soulever l'enfant, le placer sur le siège, tout en maintenant l'équilibre du vélo qui a tendance à rouler dans la pente.

    Vous me direz "Elle n'a qu'à stationner son vélo plus loin... sur un emplacement plat" OK Sauf que si portez un enfant plus les courses de la semaine, vous cherchez à vous garer au plus près.

    Puis vient la rue de la Tranchée : à partir de la place Notre Dame,  il lui faut traverser toute la ville pour aller vers l'avenue de la Libération. L'itinéraire le plus direct pour un cycliste est la rue de la Tranchée. Mais cette rue est en sens unique (dans le sens entrant vers Poitiers) sans contresens cyclable.

    Vous me direz "Elle n'a qu'à utiliser la voie conseillée, c'est à dire, le parc de Blossac". OK Sauf qu'à Blossac, il y a des escaliers. "Oui mais les escaliers sont équipés d'une glissière pour les vélos" OK mais pour l'avoir emprunté, je peux vous affirmer que j'y ai renoncé par peur d'être entraînée dans la chute par le poids de mon vélo. L'opération est déjà compliquée à vide, mais avec un bébé sur le siège arrière et des courses à l'avant ? Elle peut décharger les courses, le bébé, faire descendre le vélo, puis les courses, puis le bébé (qui attend bien sagement en haut des marches) et tout recharger en bas. Ben oui, c'est bien connu, les mères de famille ont une énergie débordante et n'ont rien d'autre à faire de leur journée.

    De plus, le parc de Blossac est fermé la nuit : bon d'accord, la mère de famille ne fait pas ses courses la nuit. Mais rien ne lui interdit de se promener avec son bébé après 22h30 ou 21h30 en hiver ou avant 7h.

    Quel itinéraire lui reste-t-il ? Le trottoir rue de la Tranchée, en espérant, ne pas se faire verbaliser et ne pas rencontrer de voitures stationnées sur le trottoir.

    Grande discussion avec Mr Vocivélo car je regrette que les besoins des cyclistes urbaines (je pense aux mamans avec enfants et courses entre autres) soient si peu considérés. Selon lui, elles ne se font pas suffisamment entendre. Personnellement, je trouve ça étrange, faut-il absolument manifester pour exprimer son mécontentement ? Il me semble qu'un aménageur d'espace public qui souhaite promouvoir l'usage du vélo en ville doit penser à tous les usagers : le cycliste urbain n'est pas uniquement un jeune sportif équipé d'un VTT. Souvent, il s'agit de personnes plus agées, de parents accompagnés d'enfants, de cyclistes qui font leurs courses avec une remorque, etc.

    circuler à vélo,circulation urbaine,circulation,poitiers

     

  • Poitiers se met au vélo électrique

    Un article de la Nouvelle République l'annonce aujourd'hui : 50 vélos électriques ont été achetés et seront disponibles à la location auprès de Cap-Vélo. Une bonne occasion de tester la circulation à Poitiers avec un vélo électrique avant l'achat par exemple.

    Extrait de l'article : "Après l'ère de la voiture à Poitiers, Coeur d'Agglo lancera l'ère des piétons. Et peut-être des vélos. Avec l'achat de 50 vélos électriques, Grand Poitiers met le grand braquet sur la bicyclette. « La configuration de la ville s'y prête bien », estime Jean-Jacques Guérin, rapporteur de la commission transports à Grand Poitiers.
    Les plus réticents aux efforts physiques vont trouver pédale à leur pied avec l'assistance électrique. « Poitiers, ça monte et ça descend. Et quand ça monte... », siffle l'élu, plus que charmé par cette idée. Sous-entendu le cycliste poitevin est un courageux des côtes. Et il y en a. La pire : la Cueille-Aigüe. Avez-vous essayé ? A partir de mi-septembre, ou fin octobre au plus tard, tout le monde pourra enfourcher la selle « électrifiée » et abattre les plus dures montées." La suite sur le site de la NR

    A noter cette remarque de l'élu : le cycliste poitevin est un courageux des côtes ... et la cycliste poitevine aussi? Pour avoir monté la côte de Montbernage hier soir à minuit après un repas bien arrosé, je confirme que ça monte (les poitevins connaissent Montbernage, plus facile que la Cueille Aigüe mais ça grimpe aussi). Ceci dit, les côtes ne devraient pas être un obstacle pour les cyclistes à Poitiers :

    - on peut les contourner : tiens justement hier soir Oisule racontait qu'elle prenait l'ascenseur du parking de Blossac avec son vélo pour éviter la côte de Blossac. Prendre aussi l'ascenseur de la gare pour rejoindre la passerelle vers le TAP, ça aide.

    - on peut aussi les monter à pied tranquillement

    - pour ma part, je monte les côtes sans effort au plus petit plateau : je monte tout doucement mais j'arrive toujours en haut

    Merci à Mago8 qui a relevé l'information

  • Info de dernière minute

    L'office de tourisme de Poitiers propose une balade à vélo le long de l'eau :

    vendredi 16 juillet

    rendez-vous à 17h30 Près-Hermès à l'ancien Espace-Réaumur

    venir avec son vélo et un pique-nique.

    Sur inscription au 04 49 41 21 24

     

     

  • Même pas peur

    Mr Vocivélo a enfourché son vélo ce matin pour aller au marché des Couronneries quérir le pain quotidien.

    veloneige.JPG
  • Père Noël à bicyclette

    Le Père Noël a été vu dans les rues de Poitiers circulant à bicyclette. Merci à notre photographe qui a eu un peu de mal à saisir une photo tellement le Père Noël et ses lutins ont été vifs et rapides. On constate grâce à ces photos qu'ils savent aussi bien manier le guidon de vélo que conduire un traineau.

    PC180473.JPGPC180476.JPGPC180480.JPG

     

     

  • cyclo-tuning

    Mago8, fidèle lectrice du blog, m'envoie cet article sur le vélo hollandais avec plein de photos pour rêver un peu à tout ce que l'on pourrait faire à vélo : transporter une famille nombreuse, faire ses courses et pourquoi pas déménager . Pourquoi ne voit-on pas plus de ces vélos ici à Poitiers ou ailleurs en France alors qu'ils sont distribués en France? Tiens à noter pour tous les jeunes parents ou futurs parents que je connais (incroyable en ce moment le regain de natalité) : des accessoires vélo pour bébé, des sièges avant (pas de voiture hmmm), protection pour la pluie, et même un porte-poussette à fixer sur le vélo!

    Et puisqu'on parle de cyclo-tuning, sachez aussi que Mr Vocivélo s'active à nouveau (en grand secret) autour de son vélo : le mois de décembre sera illuminé...  Il participera également à la balade nocturne à vélo organisée par Vélocité.86 le vendredi 18 décembre au centre ville de Poitiers.

     

     

  • Semaine de la mobilité

    Cyclistes poitevins : si vous êtes comme moi, si vous n'y connaissez rien à l'entretien des vélos, si vous ne savez même pas regonfler un pneu, alors ce rendez-vous est pour vous.

    L'association Vélocité.86 propose de vous rencontrer pour vous conseiller sur les petits réglages, l'entretien de votre vélo, l'équipement nécessaire (sacoches, vêtements de pluie, éclairage), etc...

    Samedi 19 septembre 10h00-12h00

    Place du Marché

    Attention, on n'a pas dit d'apporter son vélo tout pourri pour en faire un neuf, ce n'est pas la cour des miracles. En revanche, on peut apporter les croissants en échange de très bons conseils...

     

  • Vélobus à la une de Centre Presse

    Le vélobus ça marche. Hier, le vélobus de la société SAFT à Poitiers a fait la Une de Centre Presse :

    velobus_poitiers_2009.JPG

  • Vélorution

    RAPPEL : La vélorution à Poitiers c'est tous les 1er samedis de chaque mois.

    Prochaines dates : 4 juillet, 1er août, 5 septembre, 3 octobre...

     

     

    P6210052.JPG

     

  • Une idée à suivre?

    Une idée intéressante :

    Dans le cadre d'une campagne intitulée "Aimons les cyclistes", l'association poitevine "Vélocité.86" propose aux automobilistes de parrainer un (ou plusieurs) cyclistes.

    S'inspirant des actions "compensation carbone", l'association propose aux automobilistes de compenser leurs émissions de carbone en s'engageant à parrainer directement un (ou plusieurs) cyclistes. Le principe sous-jacent étant qu’une quantité donnée de CO2 émise par une personne peut être "compensée" par la réduction d’une quantité équivalente de CO2 pas une autre personne.

    Le parrainage consiste par exemple à assurer 1 an d'entretien du vélo, ou à fournir à son filleul des tickets de bus ou un covoiturage en cas de mauvais temps, ou même à offrir des vêtements de protection (en cas de pluie), des accessoires vélo, sacoches pour les courses, antivol, sonnette, etc...
    Fort de son expérience sur la route, l'automobiliste-parrain peut également jouer un rôle de conseil auprès de son filleul-cycliste, il peut l'inciter à adopter une conduite plus prudente à vélo, ou l'encourager à persister dans sa pratique du vélo urbain en cas de tentative d'abandon.

    Toutes les idées ou suggestions seront acceptées dans le cadre de ce parrainage.

    Automobilistes, si vous êtes intéressés, renseignez-vous auprès de l'association Vélocité.86 :

    poisson avril 2009.JPG



  • Week-end Vocivélo

    Ca y est, les jeux sont faits : le week-end Vocivélo aura lieu en … Brenne !
    Mais c'est où ça ? demanderont les non voyageurs, Et comment on y va ?, demanderont les inquiets Et où on dort ? demanderont les anxieux, Et qu'est-ce qu'on mange demanderont les gourmands, et bien pas de panique, il y a réponse à tout cela dans la préparation:
    C'est quand ? Départ de Poitiers en voiture samedi 23 mai à 9h00 et vers 10 h du Blanc pour les premiers coups de pédale, retour à Poitiers dimanche 24 dans l'après midi.
    C'est où ? Traversée du Parc Naturel Régional de la Brenne, départ à vélo du Blanc, de l'extrémité de la voie verte sur l'ancienne voie de chemin de fer (pentes douces et site protégé accessible uniquement aux cyclistes, piétons et rollers) pour une arrivée près de Moébecq au cœur de la campagne, des lacs et de la nature. Pas besoin de boules Quies pour la nuit !
    Où on dort ? Fidèle à leur esprit d'aventure (hum !) l'équipe Vocivélo vous invite à dormir sous la tente MAIS comme tous nos supporters ne sont pas (pas encore ?) des inconditionnels du camping, nous avons aussi pensé à eux et aux jeunes parents de très jeunes enfants par exemple et réservé un gîte pouvant accueillir 6 personnes . Par contre il vous faudra réserver si vous tenez à coucher dans un lit. Premiers réservés , premiers servis. Les places sont limitées.(Nous demanderons simplement que chacun vienne avec son sac de couchage pour éviter les frais de blanchisserie et de repassage).
    Comment je me transporte jusqu'au Blanc ? Quelques uns de nos supporters possèdent quand même un véhicule à moteur (une bagnole quoi) et il nous suffira d'organiser un co-voiturage . Ca ne devrait quand même pas poser de difficulté.
    Et mon vélo ? Eh oui, parce qu'il faut venir avec son vélo, et si possible en bon état ! Là encore pas de problème, quelques automobilistes possèdent des porte-vélo pour mettre sur leur véhicule, et l'équipe Vocivélo s'organise pour avoir une remorque à vélo pour ce jour là. Pas de panique, votre chouchou sera chouchouté pendant son transport.
    Et qu'est-ce qu'on mange ? Chacun se charge de son pique-nique pour le samedi midi. Pour le samedi soir, nous prévoyons de se concocter un plat commun du type couscous ou spaghettis bolognaises . Si quelqu'un a des idées et/ou du talent , qu'il se fasse connaître. Le seul souci qui nous reste est le pique-nique du dimanche car les magasins sont rares où nous allons. Prévoir une journée de jeûne ? A priori non, on devrait quand même pouvoir assurer !
    Et qu'est-ce qu'on boit ? Là, l'équipe Vocivélo, c'est bien connu, ne buvant que de l'eau, nous laissons à chacun le soin de s'organiser. Attention toutefois, il faudra porter sur vos bicyclettes vos affaires, donc il serait bien de limiter les quantités de caisses de boissons. Et puis nous ne partons que pour 2 jours !
    Est-ce qu'il faut obligatoirement venir à vélo ? Bien que le but soit de convaincre les irréductibles de la voiture qu'il n'y a pas que ça dans la vie, nous acceptons que quelques personnes nous rejoignent directement sur les lieux du gîte avec leur voiture. En fait, nous souhaiterions même qu'il y ait un ou deux volontaires ça nous aiderait à transporter les courses plus peut-être quelques affaires et surtout, ça nous serait utile pour aller chercher les croissants dimanche matin ! Le ou la volontaire se faire connaître SVP.
    Et combien ça coûte ? Etant donné que l'on va circuler à vélo, que le gîte nous est gracieusement offert, que l'on va boire de l'eau, le séjour ne devrait pas nous revenir très cher. C'est une façon aussi de montrer que l'on n'a pas besoin d'être riche pour partir de quelques jours à quelques années à vélo pour des vacances fantastiques.

    Carte Gilles.jpg

  • 2 cyclistes américains à Poitiers

    En parcourant le web, j'ai découvert le blog de 2 cyclistes américains installés à Poitiers depuis plusieurs mois. La lecture du blog "A ride a day, un tour par jour" est passionnante : on découvre des cyclistes convaincus (pas de voiture) qui utilisent leurs vélos au quotidien, et profitent de leur temps libre pour parcourir la région Poitou-Charentes à vélo.

    Leurs circuits à vélo sont signalés sur bikely.com.

    A lire aussi pour découvrir leurs impressions et commentaires sur la vie en France, la gastronomie, le shopping, la culture... oups j'ai l'impression qu'en quelques mois, ils connaissent déjà Poitiers et sa région mieux que nous-mêmes en 10 ans.

  • Que prépare Mr Vocivélo?

    Mais que prépare Mr Vocivélo depuis plusieurs jours? D'abord, il me traîne à Jardiland soi disant pour choisir des rosiers, puis il passe des heures au rayon des guirlandes de Noël, ensuite il farfouille dans sa réserve de fils électriques et interrupteurs en tout genre, il sort le fer à souder, bref il bricole mais quoi donc???

    Ben il bricole une guirlande pour son vélo, guirlande qui lui permettra d'être bien visible de ses amis les automobilistes.

    PB260312.JPG