Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Tourisme à vélo

    Le tourisme à vélo est une niche touristique en devenir : créateur d'emplois, générateur de retombées économiques et peu nuisible pour l'environnement.

    - le touriste à vélo dépense plus (forcément il ne peut pas emmener dans ses sacoches des tonnes de boites de conserves)

    - le tourisme à vélo est écologique : non seulement il ne prend pas sa voiture mais en plus il combine train et vélo (à 40% contre 13% pour le touriste "normal") pour se rendre sur sa destination. Par exemple le touriste itinérant qui choisit la Loire pour ses vacances s'y rend en train (sous condition que le réseau SNCF et les conditions de voyage et d'accueil dans les gares le lui permettent).

    - le réseau cyclable de voies vertes consomme peu d'espace : il réutilise les anciennes voies ferrées, les rives de canaux, les routes délaissées

    La France bénéficie d'une image favorable auprès des clientèles étrangères pour le tourisme à vélo et pourtant le marché émerge tout juste contrairement à d'autres pays européens.

    Vous doutez encore? Allez consulter le site Veille info tourisme qui fournit plein d'information chiffrées sur le sujet.

    Bonus : Pour ceux qui ont peur du relief, un projet de circuits touristiques à vélo électrique en Bretagne du côté de Pontivy

     

    3878738291_99f5a1c8de.jpg

     

  • Complément Week-End cyclocamping des 5 et 6 juin

    Le 17 mai, vocivélo vous invitait en association avec Cyclo-Camping-International,à une sortie en cyclo-camping, en autonomie et sans assistance les samedi 5 et dimanche 6 juin.

    Et bien nous avons profité du beau temps de ce week-end pour aller en reconnaissance.

    Tout d'abord les bonnes nouvelles:

    • Contrairement à ce que nous avions annoncé, il y a bien une boulangerie et une épicerie à Archigny. L'épicerie n'est pas ouverte le dimanche matin, mais nous devrions donc pouvoir nous ravitailler avec l'essentiel sur place en arrivant le samedi après-midi. Et rien que pour rencontrer Pascale l'épicière, ça vaut le coup de faire les quelques km qui séparent le camping du bourg d'Archigny.
    • En cours de route, possibilité de ravitaillement à Bonnes à l'aller mais comme l'épicerie ferme à midi et demie, il ne faudra pas partir trop tard si certains veulent en profiter.
    • A Archigny il y a aussi une Société qui commercialise du foie gras pour les plus téméraires. Nous n'avons pas essayé, donc pas de commentaire particulier.
    • Le camping: pour nous super. Derrière le moulin de l'ancienne abbaye, au bord d'un petit ruisseau et d'un étang. SeuP5220146.JPGl souci, les grenouilles qui font concert toute la nuit. Mais c'est quand même plus agréable que des mobylettes.
    • Quelques tables de pique-nique et même possibilité d'utiliser une grange en cas d'intempéries.
    • Les km: le trajet Poitiers – Abbaye de l'Etoile fait entre 35 et 37 km. Donc pas trop de stress pour les apprentis et cela nous laissera le temps de flâner autour d'Archigny.
    • Le musée acadien: prix 3€50 par personne. Compter une heure de visite (la gardienne semble intarissable) donc là aussi si certains sont intéressés il ne faudrait pas arriver trop tard.
    • Enfin Archigny possède un petit plan d'eau où la baignade est possible. Donc si volontaires … On peut aussi y pique-niquer.
    • Retour par des petites routes sympas. Un peu plus côtues qu'à l'aller mais sans grande difficulté.

     

    Enfin le petit point négatif: côté sanitaires on peut faire mieux et surtout peut-être plus nombreux parce que si on est entre 10 et 15 comme prévu, ça risque de se bousculer un peu..

    Mais en même temps, ce n'est que pour une nuit.

     

    En conclusion, malgré le côté perdu dans la campagne poitevine d'Archigny, un choix de nombreuses activités s'offrira aux cyclistes, entre ne rien faire, visiter l'abbaye ou le musée acadien, le bain au plan d'eau, les courses voir la traditionnelle bière au café du coin, chacun aura de quoi s'occuper.

    Au samedi 5 donc, voir au vendredi 4 pour ceux qui souhaitent arriver la veille.

    Et toujours si question ou problèmes, vous pouvez nous écrire à Vocivélo"arrobase"neuf.fr ou nous laisser un commentaire.

    D'ici là, joyeux vélo à tous.

  • We love your bike

    Encourager l'art de la bicyclette est l'une des meilleures façons de lui permettre de regagner sa place en ville. La manifestation "Love your Bike" à Portsmouth incite les participants à rechercher des moyens d'améliorer le design et l'apparence de leur bicyclette. Durant cette manifestation, des ateliers, des démonstrations,du bike polo, des défilés, de l'artisanat autour de la culture vélo, etc...

    L'université de Portsmouth soutient cette opération : une idée à suivre?

    4541346570_fed0846c2e_b.jpg

  • Invitation de printemps

    Ca y est, le printemps arrive et pour en profiter sans perdre de temps Anne & Michel alias Vocivélo vous invitent à une sortie en cyclo-camping en association avec CCI (Cyclo Camping International) les 5 et 6 juin.

    Quelles que soient vos motivations: pour voir, pour découvrir ou re-découvrir le cyclo-camping, préparer vos futures vacances à vélo, vous lancer un défi, profiter de la nature ou tout simplement partager un moment convivial avec d'autres cyclo-campeurs, rejoignez-nous pour cette ballade d'une quarantaine de km à partir de Poitiers. Rendez-vous soit à la gare vers 9 h 30 samedi 5 au matin, pour les plus lointains qui viennent en train, soit à la maison vers 10 h / 10 h 30 pour les autres (ceux qui ne savent pas où c'est, ils demandent ), retour dimanche dans l'après-midi.

    Rappel qui a son importance: chacun est autonome en matériel (tente , couchage, vélo ect..) et en nourriture (on tâchera de trouver un peu de ravitaillement en route mais ne pas trop y compter).

    Pour ceux qui hésitent et qui sortent des arguments du type: "On n'a pas de tente" ou "On n'a pas de duvet" voir "On n'a pas de sacoches / remorque" pas de problème, nous demander, on pourra vous trouver presque tout ce qu'il vous faut. Que ce soit pour dormir, transporter le chien, le matériel voir les enfants , on doit pouvoir vous aider. Donc encore une fois, demandez.

    Enfin, sivous êtes intéressés, ce week-end (samedi 22 et dimanche 23 mai) nous allons en repérage du trajet et donc en avant-première, vous pouvez vous joindre à nous pour cette sortie de préparation.

     

    Seul souci, hé oui, nous avons fait l'erreur de programmer notre sortie le jour de la ballade à vélo que nous organisons aussi avec Vélocité 86. Nous sommes bien marris et espérons que nos amis de Vélocité 86 nous pardonneront cette absence. Mais au moins si vous ne venez pas en week-end CCI, rejoignez Vélocité 86 dimanche après-midi à 14 h 30 entrée principale Parc de Blossac pour une découverte nature. Ca vaut le coup !

  • Véli-vélo à Limoges

    C'est décidé, lundi prochain je vais à Limoges avec mon vélo. Depuis que j'ai commencé à travailler à Limoges en décembre puis dernièrement en avril, j'ai essayé de me renseigner sur les pistes cyclables (très peu visibles à part quelques tronçons dont la peinture doit remonter à plusieurs années), le stationnement des vélos (quasi inexistant au centre ville) et un stationnement pour mon vélo dans ma location saisonnière (ça doit pouvoir s'arranger).

    Avoir un vélo me permettra de me déplacer plus facilement d'un site à l'autre car les BU de Limoges sont dispersées sur 4-5 sites différents. Bien sûr, on n'a pas manqué de me faire remarquer le relief pas facile à Limoges. J'ai eu l'occasion de le constater en parcourant la ville à pied mais cela ne m'inquiète pas trop. Descendre de son vélo quand c'est difficile n'est pas disqualifiant.

    Quelques obstacles restent à lever dont l'accès en gare de Poitiers et de Limoges. A Poitiers, il existe un quai accessible sans escalier, le quai 42-44 : j'espère que le train partira de là lundi matin, sinon je dois descendre et remonter des escaliers avec le vélo chargé pour accéder au quai 6 d'où part le TER Poitiers-Limoges une fois sur 2 et sans accès ascenseurs. Pour la gare de Limoges, même problème. Grâce à l'association VéliVélo de Limoges que je remercie, j'ai eu une réponse rassurante très rapidement : il existe un ascenseur qui permet de remonter à la gare.

    J'ai également repéré sur le site de Vélivélo un plan des pistes cyclables qui me permet d'envisager un parcours Gare SNCF-Fac de droit puis un parcours Hôtel de Ville-Vanteaux ou Hôtel de Ville-Campus sciences.

  • Londontoparis

    Une randonnée cycliste humanitaire est organisée par l'association Médecins du Monde. On vous propose de relier Londres à Paris (318 kms). L'engagement sportif est accompagné d'un engagement financier puisque chaque participant doit collecter des dons au profit de l'association. Date limite d'inscription : 24 mai 2010. Toute l'info sur le site Londontoparis

  • Rétrospective

    En ce moment, j'ai peu de temps libre pour cause d'aller-retour entre Poitiers-Lyon-Limoges ou Paris d'où l'inertie de ce blog.

    J'ai cependant repéré cette vidéo grâce à VéloFun.

    Noter les sabots hollandais pour pédaler, les remorques enfants, le marchand de glaces en triporteur, le parking à vélo saturé (vol = plein), la valise chargée sur le vélo, le transport de planches à vélo toujours...