Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La puce, les bergères et les 2 visiteurs

    Il était une fois 2 Californiens qui, pour des raisons diverses, décidèrent de passer 4 mois à Toulouse. Pour découvrir notre pays, Mr K avait choisi de venir avec son propre vélo mais Mme H n'avait pas apporté son vélo. Aussi, ils s'intéressèrent aux machines à distribuer des vélos qui semblent fleurir un peu partout en France, à Paris, à Lyon, à Rennes et à Toulouse. Ils essayèrent de se faire délivrer un vélo, mais hélas la machine refusa obstinément sous le prétexte que Mr K et Mme H n'avaient pas de puces. Pas de puce sur leur carte de crédit, vous l'avez compris.

    On aurait pu en rester là et Mr K et Mme H auraient pu rentrer tristement dans leur pays sans essayer les vélos en libre service. Heureusement, Mr et Mme Vocivélo qui passaient par Toulouse justement, et puisqu'ils étaient de vieux amis, proposèrent de prêter leur puce. Ainsi ils pourraient découvrir Toulouse à vélo tous ensemble.

    C'est alors que Mr K expliqua qu'il fallait absolument voir les bergères de la Garonne. Mr Vocivélo, très intéressé voulut tout de suite en savoir plus... et, voilà :

    keith_toulouse2.JPG


    Ils se baladèrent longtemps le long de la Garonne. Il faisait très chaud, ils devaient donc s'arrêter souvent pour boire, puis encore pour trouver des toilettes. Ils s'arrêtèrent dans un restaurant qui avait un nom approprié pour des cyclistes et dont les toilettes se révélèrent très chouettes.

    hemicycle.JPG

    Hélas, parfois on n'a pas le choix, et le hasard vous met face à des toilettes dites à la turque, commodités dont Mme H ignorait complètement l'usage. Heureusement, les explications pédagogiques et mimées de Mme Vocivélo devaient éclairer ce profond mystère.

    Enfin, ils revinrent le soir enchantés les uns et les autres de leurs découvertes : les bergères, les toilettes turques, la puce. Au resto, ils partagèrent le dernier dîner en évitant le steak tartare, les gésiers, le foie gras de canard mais ne purent décliner sur l'insistance de Mr et Mme Vocivélo : l'os à moelle proposé sur la carte de ce restaurant.

    Nul ne sait encore s'ils reviendront un jour dans ce pays étrange.
  • Une bibliographie vélo

    La librairie Mollat de Bordeaux s'associe à l'association Vélophonie pour promouvoir et défendre la culture vélo francophone. Autour du vélo, la librairie propose dès maintenant une sélection bibliographique : récits de voyage, littérature, guides pratiques...

     

    9782952429375.jpg

     

  • 3e WE CCI en Poitou-Charentes

    Chers participants du 3e week-end CCI qui s'est déroulé le 5-6 juin dernier dans le Poitou : on vous avait prévenus!!!

    Fallait pas venir si vous redoutiez de ne pas dormir : les grenouilles dans l'étang à proximité ont bien rempli leur contrat (croassement toute la nuit).

    Fallait pas venir si vous souhaitiez trouver le même confort qu'à la maison : on vous avait prévenus que la douche (l'unique douche) et les toilettes étaient un peu rustiques.

    Au passage, mille excuses à celui (celle) qui a eu les pieds inondés au moment où je prenais ma douche (dans le noir car l'éclairage ne fonctionnait pas non plus) alors que l'eau de la douche ruisselait vers les toilettes à proximité là où la bonde d'évacuation avait été judicieusement installée.

    Fallait pas venir si vous vouliez un boulanger à portée de main car là c'était 8 kms pour le ravitaillement. Oui mais l'épicière était si gentille à Archigny.

    Mille excuses aussi à ceux qui ont fait les 8 kms à vélo sous une chaleur écrasante avec la promesse d'un plan d'eau et qui ont découvert 20 cm d'une eau croupissante avec une splendide pancarte " Interdiction formelle de se baigner ". J'avais oublié de vérifier que le plan d'eau serait accessible. Il ne l'était pas, enfin pas avant le 1er juillet, date de la remise en service du plan d'eau.

    Bravo aux 3 enfants qui ont donné le rythme et montré une réelle aptitude à la vie de cyclocampeur avec 2 préoccupations essentielles : le remplissage des gourdes avant chaque départ et le remplissage de leur estomac à chaque pause.

    Vous étiez 24 participants de tous âges : la plus jeune 3 ans ET demi, les plus âgés... (mais non je vais pas dévoiler l'âge d'Alain ou Roland). Des participants expérimentés qui ont visité de lointains pays (oui mais pas le Poitou, ses abbayes, sa ligne acadienne) et puis on ne se lasse pas de les écouter raconter leurs aventures. Des participants moins expérimentés qui ne demandent qu'à découvrir les plaisirs de voyager à vélo comme en témoigne Gilles de façon si émouvante :

    " un petit mot pour vous remercier de ces très bons moments ou j'ai pu expérimenter la vraie vie des cyclo-randonneurs et ses "aléas" : pluies, douche en plein air et à l'eau froide, vélos montrant des signes de faiblesses, ...:Et bien ça m'a encore plu !!! "

    Le bon côté des choses, c'est que certains d'entre vous ont bien rigolé sous le tuyau d'arrosage même si l'eau n'était pas très chaude. D'autres ont apprécié le panaché bien frais à la terrasse d'Archigny en remplacement de la baignade.

    A propos, il semblerait que notre passage à Archigny ait laissé des souvenirs comme me le signale Huguette de Lambrerie née Bernière de la Jolly, fidèle lectrice de ce blog depuis les débuts :

    Chers Madame et Monsieur Vocivélo,

    Après de long mois de silence - suite à un mariage malheureux avec un ex- colonel de gendarmerie fan d'opérette, mais c'est une autre histoire...- me voilà de retour aux Violettes et sur votre blog !! Quelle surprise de voir que vous êtes passés à quelques kilométres des Violettes ! L'aurais-je su que je vous aurai convié à venir prendre une petite prune !!!


    Savez-vous que votre passage à Archigny fait beaucoup parler !!! quand j'y suis allé ce matin me chercher une religieuse au café, on ne parlait que de ça !! Le monsieur du café a été obligé de fermer aujourd'hui suite à une rupture de stock de panaché, l'épicière qui a doublé son chiffre d'affaire parle de s'agrandir et de créer un rayon "cycliste" !! J'ai croisé chez elle le monsieur du camping de l'abbaye et il se renseignant sur un nouveau concept pour lui qu'il a découvert grâce à vous : le ménage ... J'ai essayé de lui expliquer les grands principes et il est reparti avec un balai brosse et du monsieur Propre !!


    Bien à vous

    Fallait pas venir Chers participants du 3e week-end CCI : maintenant que vous êtes venus une fois, vous reviendrez dans le Poitou et ça tombe bien on a plein d'autres idées de week-ends.

    P6060200.JPG
  • Des papous à vélo

    L'émission "Des papous dans la tête" enregistrée à Lille le 5 juin dernier avait pour thème "Littérature et vélo". Merci à Michel et Fanny de nous avoir alertés dimanche dernier : nous avons pu l'écouter en direct. A écouter tout particulièrement, les crimes exemplaires de Max Aub revu sur le mode "Paris-Roubaix".

    Si vous avez loupé l'émission, la deuxième partie sera diffusée aujourd'hui de 12h45 à 14h00. Vous pouvez aussi l'écouter ou la podcaster sur le site de France Culture rubrique "Des papous dans la tête.

    Et dans la catégorie littérature et jeux de mots, l'association Zazie mode d'emploi, partenaire des papous à Lille, propose un texte de Paul Fournel extrait de "Besoin de vélo" à réécrire à votre façon. Déjà 182 versions différentes en ligne : http://zazipo.net/spip.php?rubrique41

  • voyage en irlande

    Une vidéo bien sympa pour un voyage à vélo en Irlande avec FX and Aurelich. Si vous vous intéressez à l'Irlande à vélo, voir aussi notre balade irlandaise ici et quelques notes relatives à notre voyage en 2007.

    En Irlande à vélo. mai 2010 from fxundaurelich on Vimeo.

     

  • Classification

    Ce matin sur le site VP, un site où je fais parfois du shopping, est proposée une vente de DVD. Et là, je découvre dans la rubrique "Divertissement" sous-rubrique "Nature et culture" le titre suivant : "CODE DE LA ROUTE 2009" cotoyant "USHUAIA" et "les archives couleurs de la Libération".

    VP_code_route.JPG

    Mon réflexe de bibliothécaire me fait douter un peu : on POURRAIT vraiment classer le code de la route en divertissement? Alors je comprends mieux maintenant le comportement des automobilistes, surtout ceux qui portent un A à l'arrière de leur véhicule car ceux-là sont pires que les autres face aux cyclistes. Pas étonnant finalement, vu que pour eux le code de la route serait donc un divertissement très frais dans leur mémoire.

    Un doute m'étreint : et nous bibliothécaires comment classons nous le code de la route? Un petit coup d'oeil au SUDOC notre catalogue collectif de l'enseignement supérieur. Les codes de la route sont classés : "Circulation -- Droit --Codes" et "Permis de conduire -- France". Je suis rassurée mais aussi un peu inquiète : et si nous bibliothécaires étions dans l'erreur? Ce que nous considérons comme un ouvrage de droit de la circulation n'étant qu'un ouvrage de divertissement pour nos lecteurs, alors personne ne le trouve ce code? alors que chez VP, ils ont un succès fou : 125236 connectés en ce moment.

    En y regardant de plus près, je constate aussi que l'éditeur de ce DVD est TF1-vidéo! Normal donc que ce DVD soit dans la catégorie divertissement:)

  • Valise à roulettes

    Repéré sur le site citycle : une valise à roulettes pour Mr Vocivélo qui lorsqu'il part en voyages d'affaires en TGV se rend à la gare à vélo avec la valise sur le porte-bagage ou dans sa remorque BOB.

    Cette valise à roulettes adaptable à la marche à pied ou au vélo est en vente sur le site Le cyclo.com