Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vélo volé

  • La disparition d'un vélo électrique

    On a volé le vélo électrique d'Isabelle samedi 4 octobre au quartier des Couronneries à Poitiers. Un vélo avec antivol mais pas attaché à un point fixe et pour cause : aux Couronneries il n'y a pas un seul point d'attache pour les vélos. Voir la carte des appuie-vélos recensés à Poitiers par l'association Vélocité.86. Pas un appuie-vélo dans un quartier qui compte une bibliothèque, une poste, un supermarché, plusieurs pharmacies, un commissariat, une annexe de la mairie, commerces, cabinets médicaux, banques,... Pour être précis, l'appuie-vélo le plus proche se trouve à 1 km du quartier des Couronneries, en revanche les automobilistes peuvent se garer sans problème à proximité de tous ces commerces et services.

    Alors ce vol personne ne l'a remarqué ??? Bizarre comme pour le vol du vélo de Rachel en plein centre ville, dans un quartier très fréquenté, personne n'a vu l'enlèvement d'un vélo électrique muni d'un antivol????

    Puisqu'on parle de vol de vélo, un petit souvenir : la webcam qui surveille le vélo





  • Marque-pages

    Les lecteurs qui retournent des livres à la bibliothèque nous laissent parfois des marque-pages qui font le bonheur des bibliothécaires chartasignopaginophiles.

    Parfois, le lecteur, à défaut de marque-pages, glisse dans le livre le premier objet qui lui tombe sous la main. Ainsi, on trouve dans les livres des tickets de métro, de bus, de trains, des lettres, et plus rare mais véridique une carte bancaire ou de l'argent... voir le blog de Nekita qui en a parlé.

    Un lecteur de la BU a oublié cette pancarte dans un manuel de droit. Peut-être après avoir potassé pendant quelques heures son cours de droit civil, en a-t-il déduit que le mieux était encore de prévenir. On ne sait pas s'il a toujours son vélo à l'œil, en tout cas, la pancarte est à la BU. Elle a rejoint les lettres oubliées, les cartes postales, les factures, les attestations, les feuilles d'impôts,.... oubliés un jour dans un livre de bibliothèque.