Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Notre fin de siècle appartient à la bicyclette

    Lu un article très intéressant sur la bicyclette grâce aux collections numériques de la Bibliothèque municipale de Lyon : Notre fin de siècle appartient à la bicyclette.

    Extraits :

    - Un impôt sur la bicyclette : "L’honorable M. Deloncle prévoit avec raison une source de revenus considérables pour ce nouvel impôt : l’extinction du paupérisme, la défense nationale, l’aisance pour tous, si chaque cycliste donne seulement trente ou quarante sous à la République..."

    - Oui, s'écrie-t-il, la faible femme a fait ses preuves sur la bicyclette. Elle est arrivée à des performances très satisfaisantes ; et cela non seulement sans préjudice pour sa santé, mais pour son plus grand bien...

    - Par elle [la bicyclette] l’individu, affranchi une heure du joug professionnel retrouve conscience de lui-même, de son moi oblitéré au frottement de tant de forces étrangères, hostiles : le civilisé reprend contact avec la nature et avec sa nature.



    Source :
    la Presse illustrée du XIXe siècle

    L'article a paru dans le progrès illustré. Le Progrès illustré est un supplément hebdomadaire de huit pages du journal Le Progrès, qui parut le dimanche de décembre 1890 à septembre 1905.

  • La famille Vocivelo dans les vignes

    Convaincus que le vélo peut se pratiquer à tout âge, Mr et Mme Vocivélo ont organisé un we en cyclocamping en famille avec Plume et Lili, sujets volontaires représentant la tranche 0-5 ans et Arthur et Ella sujets volontaires pour la tranche 10-15 ans, plus leurs parents respectifs.
    8 cyclistes donc avec une remorque pour les bagages, tentes de camping, matelas, duvets et une carriole pour Plume et Lili au départ de Bordeaux direction Créon par la piste Lapébie, voie verte aménagée sur l'ancienne voie ferrée.

    we_vélo_bordeaux_creon_2008

    Le mieux est d'écouter les témoignages des jeunes participants.

    Arthur, 11 ans, de la région parisienne, pro du VTT a confié : "Moi, j'ai trouvé ça pas mal. Bon, pas question de faire de la vitesse vu tout ce que les adultes ont trimballé comme bagages. Alors, j'ai surtout profité du we pour observer les équipements de Michel et Anne et j'ai dressé à l'intention de mes parents tout ce qui me manque : une selle confortable en gel, un chrono, des extensions de guidon (bars-end), un porte-bouteille. Par contre, j'ai dû batailler ferme pour empêcher Michel d'installer un porte-bagage sur mon VTT. Il se rend pas compte, je tiens pas à faire rigoler tous mes copains de Nouilly-le-Ruisseau*. Bien sûr, j'ai rien pu porter comme bagages, même quand Anne-Claire a cassé 4 rayons et qu'il a fallu reprendre son chargement sur les autres vélos."

    Ella, bientôt 14 ans UPDATE 15 ans qu'on se le dise : "Alors moi, j'étais très angoissée non pas à l'idée de faire 50 kms à vélo, mais plutôt de me retrouver à plus de 20 kms d'un H&M et d'un MacDo. J'avais quand même soigné ma tenue : caleçon blanc, ballerines rouges, lunettes de soleil bien qu'il soit improbable que quoi que ce soit d'intéressant n'arrive. En fait, ce qui m'est tombé dessus, c'est Plume, 4 ans qui ne m'a pas lâché les ballerines de tout le we."

    Plume, 4 ans et demi, "Super ce we à vélo : mon papa a pédalé avec Lili et moi dans la carriole, et on était vachement contents, et on a pas laissé les autres nous doubler. On s'est arrêté pour pique-niquer dans un pré, je crois que j'ai un peu dormi, puis je me suis réveillé, on était arrivé au camping. Le soir, on a fait un grand feu et on a joué aux cartes autour du feu."

    Lili, 20 mois : "Moi, j'ai surtout admiré ma maman, parce que ma maman a porté tous les bagages pour nous 4 : la tente, les duvets, les matelas, plus tout le nécessaire pour me changer pendant 2 jours, alors bravo ma maman. Même que je les ai entendu parler d'un voyage à vélo avec nous cet été mais alors très loin dans un pays appelé la Hollande"

    we_vélo_bordeaux_creon_2008

    we_vélo_bordeaux_creon_2008

    * Le nom de lieu a été modifié pour préserver la tranquillité d'Arthur.

  • Balade à vélo au fil de l'eau

    POITIERS - Dimanche 25 mai à 10h
    Balade à vélo au fil de l’eau




    Un parcours à bicyclette du jardin des Sens (Pasteur) au Moulin de Chasseigne pour connaitre l’histoire des ponts, fontaines et moulins qui bordaient le Clain.


    RDV au Pont Saint-Cyprien, au début de la promenade Pasteur (durée 2h)


    Visite guidée gratuite. Annulation en cas d’intempéries. Chaque participant doit venir avec son vélo

    Plus d'infos sur Office de tourisme Poitiers

  • Vélo pliant

    Peut-on faire du cyclocamping avec un vélo pliant. A priori, je dirais plutôt non. Sur le blog de ZigZorniF, cycliste urbain, je découvre qu'un vélo pliant est maintenant disponible chez Ikéa. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, le vélo est partout : dans les magazines, dans la pub, dans les discours politiques, dans les grandes surfaces ... mais beaucoup moins populaire dès qu'il s'agit de lui faire une place sur la route (soupir).

    Pour ceux qui voudraient acheter un vélo pliant et faire du cyclo-camping, je précise que tout est possible à condition de vouloir. Un adhérent de CCI voyage avec un mini-vélo et assurément sur de très longues distances, d'après ce que l'on raconte. Je n'ai toujours pas compris comment il roule avec tout son matériel, mais je l'ai croisé dans un we CCI au départ et à l'arrivée.