Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Reporter radio à vélo

    Je découvre grâce à Globovélo que Raphaël Krafft, le reporter radio sera sur France Inter le dimanche pendant 10 semaines de 17h00 à 18h00.
    L'émission s'appelle Roue libre.

    L'émission Roue libre est disponible en podcast. Cela tombe bien car on vient de m'offrir un mp3, une surprise pour mon anniversaire. Je vais donc pouvoir l'emporter dans mes sacoches pour notre prochain voyage Allemagne-Danemark.



    Raphaël Krafft était présent lors du festival du voyage à vélo CCI en janvier 2008 et nous avions acheté son livre : "un petit tour chez les français".
    Nous avions même acheté 2 exemplaires, puis discuté longuement avec le journaliste qui nous avait captivé, et finalement complètement oublié de payer!! Oubli réparé mais qui prouve que l'auteur avait su nous faire oublier qu'il y avait aussi une transaction commerciale.
    Bref, j'ai vraiment beaucoup aimé son livre, le vélo n'est qu'un prétexte, mais il permet d'aller là où la voiture ne prend jamais la peine de s'arrêter : les petits villages, les bistrots, chez les gens... A lire absolument, ou à découvrir dans une bibliothèque.

  • La mariée était dans le bus

    Déjeuner au 3e étage du Printemps à Poitiers avec vue sur la Mairie de Poitiers. En ce samedi 28 juin, les mariages se succèdent à la mairie, défilés de voitures d'où sortent les futurs mariés et leurs invités, mais la question du parking est cruciale car impossible de laisser 50 voitures stationnées devant la mairie, le temps de signer devant Mr le Maire. Et l'on voit arriver quelques longues minutes plus tard, ceux qui se sont sacrifiés pour aller garer la voiture au parking payant, essoufflés d'avoir couru de crainte de louper l'échange des consentements.

    Pourtant il existe une alternative, le bus des mariés qui dépose tous les invités à la Mairie, au resto ou à l'église... plus simple que la limousine et plus convivial que la voiture.

    33cc64a03441b5de56bb1d93366416a9.jpg

  • Vélocipède et modernité

    Grâce à Liber, libri, m. de la biblioblogosphère, je reçois une carte (attention une vraie carte en papier même pas virtuelle) qui annonce l'expo :

    Le Vélocipède, objet de modernité 1860-1870
    au Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Étienne
    du 12 juin au 13 octobre 2008


    Il parait que l'on pourra y voir des vélocipèdes exceptionnels, des pièces uniques françaises, anglaises et hollandaises. Alors, faites un petit arrêt dans la région sur la route des vacances (à vélo bien sûr).
    On annonce également la Conférence internationale de l'histoire du cycle le mercredi 25 juin à 19h00 toujours au musée d'Art. Tout le programme est disponible en ligne.. Damned, Poitiers-Saint Étienne à vélo, j'y serai jamais pour mercredi.


    Plus d'infos : site de la ville de Saint Etienne

    c51f7af6b5d117422b6305057d9c154a.jpg

  • Réponse à commentaire lecteur dans la Nouvelle République

    Monsieur Vocivélo vient d'entamer une discussion avec un automobiliste Poitevin en répondant par le courrier ci-dessous adressé à la Nouvelle République suite à un article paru le 13 juin:
    "Je souhaiterais réagir à l'article de Monsieur Christophe Tricot de St Maurice la Clouère intitulé "Votre article est partisan" et paru en page 6 "Vienne actualité" de la NR du vendredi 13 juin.
    Ce monsieur se plaint que "les cyclistes ne respectent pas le code de la route, voire ne respectent rien tout court" et que " la hausse de 30% des accidents impliquant des cyclistes à Paris .. ne l'étonne donc pas".
    J'aimerais simplement faire remarquer que, oui, certains cyclistes prennent quelques libertés avec le code de la route et c'est regrettable mais que quand même les 4 615 morts sur les routes françaises en 2007 sont dans une très très grande majorité imputables aux … automobilistes et qu'avant de laisser sous entendre que la conduite des cyclistes est dangereuse, il faudrait d'abord reconnaitre la réelle dangerosité de la conduite de l'automobiliste puisque non content de se tuer entre eux, ils fauchent régulièrement des piétons et des cyclistes sur leur passage.
    Un cycliste qui grille un feu ou un stop le fait en toute connaissance de cause car c'est directement sa vie qu'il peut mettre en danger alors que la conduite d'une voiture en téléphonant, le feu grillé ou l'arrêt n'importe où comme on le voit quotidiennement en ville ne mettent que peu l'automobiliste en danger, mais par contre la vie de ses voisins piétons et cyclistes , oui.
    Je ne sais pas quel est le nombre de cyclistes tués en France chaque année par des automobilistes, mais le chiffre ne doit pas être négligeable, par contre, je suis à peu près certain de ne pas faire d'erreur en disant que le nombre d'automobilistes tués par des cyclistes est …. nul. Alors, arrêtons de jeter l'opprobre sur les cyclistes qui eux au moins font l'effort de protéger nos villes et regardons la réalité en face: avec les 104 600 blessés dont plus de 3 000 qui resteront lourdement handicapés et parmi lesquels on trouve un grand nombre de cyclistes et de piétons, le danger sur la route, c'est bien l'automobile.
    Et contre une tonne de ferraille lancée à 65 km/h (vitesse à laquelle quand même 49% des automobilistes reconnaissent circuler en ville !) je pense que les prières de Monsieur Tricot auront peu d'effet mais peut-être est-ce là le miracle dont il nous parle !"
    A suivre ....

  • La Loire à vélo

    Retour d'un we à vélo en Anjou, we pendant lequel nous avons découvert la Loire à vélo. De plus, ce dimanche 15 juin 2008, la circulation était interdite aux voitures le long de la Loire sur les 2 rives entre Saumur et Angers.

    Premières impressions lorsqu'on arrive en bord de Loire à quelques kms d'Angers : le silence qui règne sur la rive, c'est à dire l'absence du bruit des moteurs de voiture. Puis, la sensation de pouvoir rouler en toute sécurité sans craindre les voitures, sans avoir à tendre l'oreille en permanence, la vigilance peut se relâcher.

    Puis, étonnement de voir autant de cyclistes, signe qu'il existe un potentiel de cyclistes qui possèdent un vélo, qui savent pédaler, et qui en plus le font avec plaisir. On aurait dénombré cette année 15 000 cyclistes, en fait plutôt moins que les années précédentes du fait que le temps était disons plutôt nuageux (voir photo ci-dessous prise à 17 heures).

    Enfin, satisfaction de savoir que les automobilistes vivent au moins une fois dans l'année ce que les cyclistes vivent toute l'année : devoir s'incliner devant le nombre des cyclistes qui deviennent prioritaires, faire un détour pour éviter les cyclistes, trouver des itinéraires moins encombrés...


    43c1a91df1de420a800881365e167ec0.jpg

  • Les automobilistes conduisent de plus en plus mal

    Alors que, grâce aux médias, se construit peu à peu dans l'imaginaire de chacun l'image du cycliste dangereux et irresponsable, alors que chacun acquiesce : il faut bien sûr verbaliser ce cycliste irresponsable pour lui rappeler le bon droit... alors que même les convaincus du vélo en ville se découragent devant tant de mauvaise volonté ...
    personne ne semble s'interroger et se demander "A qui profite le crime?" "Qui a intérêt à décourager ceux qui à court d'argent pour payer leur chère essence souhaiterait adopter un vélo plus économique?" "Si faire du vélo en ville devenait trop simple et trop facile et si de plus en plus d'automobilistes abandonnaient leur voiture, qui serait perdant??"

    La réalité que l'on vous cache est beaucoup plus affligeante :

    - 49% des automobilistes (la moitié !!!!) déclarent rouler souvent ou très souvent à 65 km/h en ville
    - 90% de ces mêmes automobilistes (qui téléphonent en conduisant, qui dépassent la limite de vitesse, qui se garent sur les pistes cyclables, sur les trottoirs, qui prennent les sens interdits) pensent qu'il est dangereux de circuler à vélo en ville!!!!
    Les sondeurs n'ont pas pensé à demander aux automobilistes s'ils se sentaient responsables de cette insécurité.

    Mme Vocivélo, déprimée par un sondage SOFRES épinglé par "l'actu en bref" du journal Vélocité, la revue du cycliste urbain

    source de ce sondage sur le web

  • Pensée du jour

    Nous dédions la pensée du jour à la petite dame qui nous plaignait dimanche de monter le raidillon de Blossac sous le soleil:

    Le vélo c'est comme l'amour,
    C'est dur quand ça monte,
    Mais qu'est-ce que c'est bon quand ça redescend !

  • Ma 1ère vélorution à Poitiers

    Samedi, c'était la 1ère vélorution organisée à Poitiers. Fait remarquable, cette manifestation ne bénéficiait pas vraiment de publicité. Le bouche à oreille, quelques tracts déposés sur des vélos et 60 à 80 cyclistes se sont retrouvés porte de Paris pour un itinéraire à 7 km/h sur les boulevards fréquentés habituellement par des automobilistes pressés. Automobilistes qui n'ont pas manqué de faire remarquer qu'en semaine des cyclistes ils n'en voient jamais. C'est bien là tout le problème, les automobilistes ne nous remarquent même pas dans la circulation alors que nous sommes supposés partager le même espace!!!!

    33f6a99fe6d20220e9c27d35588b9ab7.jpg


    La vélorution à Poitiers, d'autres en parlent déjà :

    la Nouvelle République du Centre Ouest

    France bleu Poitou-Charentes

  • France Inter et la journée "Tous à vélo"

    Message envoyé à ma radio préférée:
    Depuis hier matin, France Inter présente la journée tous à vélo dans ses journaux d'information mais plutôt que d'inviter les automobilistes à laisser leur pollueur bruyant et dangereux au garage pour une journée, les journalistes ne font qu'insister sur le côté dangereux du vélo en parlant d'augmentation de 28 % du nombre d'accidents et des deux morts de Paris depuis le début de l'année.
    Il serait tant que les journalistes posent la vraie question qui est : Qui dans la circulation urbaine est véritablement un danger direct pour les autres ?
    Est-ce les 25 kg de la poussette et du bébé lancés à 3 km/h sur le trottoir ?
    Est-ce les 75 Kg du piéton lancé à 4 km/h sur le passage piétons ?
    Est-ce les 15 km/h du cycliste de 90 kg ?
    Ou est-ce la tonne qui se déplace à 70 km/h quelques que soient les conditions ?

    Qui est un danger pour l'autre ?
    Combien de piétons , cyclistes tués par des automobiles en France ?
    Combien d'automobilistes tués par des piétons / cyclistes en France ?
    Sans parler des automobilistes qui se tuent eux-même ou entre eux ?

    Comment peut-on accuser un piéton, un cycliste d'être dangereux ?

    C'est un peu comme si on accusait le lapin d'être dangereux face au chasseur. Il faudra bien un jour en France que l'on comprenne que nous sommes tous des assassins en puissance dès que nous prenons le volant. Alors nous aurons fait un grand pas vers
    A quand une loi obligeant l'état à mentionner sur chaque permis de conduire un véhicule à moteur : ATTENTION, CONDUIRE TUE - NE TRANSFORMEZ PAS VOTRE PERMIS DE CONDUIRE EN PERMIS DE TUER

    Alors que diable, arrêtez de culpabiliser ceux qui font l'effort d'être à la pointe du progrès (les utilisateurs de la bicyclette) et faites plutôt passer le message de la ringardise dangereuse de l'automobile en ville !

    Monsieur Vocivelo

  • Des cyclistes partout

    Une journaliste a écrit : "En France, depuis qu’il y a des cyclistes partout, la rumeur court qu’une infraction au code de la route peut leur coûter des points de permis. Faux."

    Ben oui, faux vous pensez comme moi : Depuis quand y a-t-il des cyclistes partout en France?

    S'il est vrai qu'on en voit partout, c'est surtout dans les magazines, dans la pub, dans les reportages à la TV,
    Si on en voit partout, c'est parce que des stars se font photographier un vélo à la main, parce que la haute couture s'y intéresse, même les politiques se font filmer sur un vélo (cela ne signifie pas qu'ils se déplacent à vélo, faut pas être naïfs), le facteur devient une vedette de cinéma...

    Vu le nombre de cyclistes qui circulent vraiment, les amendes ne risquent pas de rapporter gros.

  • Cyclonudiste

    Je remercie la main anonyme qui a posé sur mon bureau un autocollant annonçant la manifestation internationale cyclonudiste à Paris le 07/06/08, peut-être en espérant me reconnaitre sur les nombreuses photos qui ne manqueront pas de circuler sur le web.

    bccfe2dde3f3e990a866da72dd8c10bd.jpg



    A mes lecteurs habituels, je précise qu'il y a très peu de chances de voir Mme Vocivélo à cette manifestation. J'admire ceux qui osent se lancer dans la manifestation, je crois vraiment qu'il faut rappeler aux automobilistes combien le cycliste est fragile face à eux, mais bon, je crois aussi que je suis pas suffisamment audacieuse pour me lancer.

  • Tous à vélo 2008

    Le programme complet des manifestations de Tous à vélo 2008 se trouve sur le site de Vélocité.86.

    A noter une promenade au fil de l'eau

    Dimanche 8 juin

    Départ 14h00

    Parc de Blossac


    Promenade proposée par l'office de Tourisme de Poitiers et Vélocité.86. Un pique-nique est organisé à partir de midi à Blossac.

  • Vélorution à Poitiers

    Samedi 7 juin 2008

    1ère vélorution à Poitiers

    Départ 10h10

    Porte de Paris


    Itinéraire : Place de Paris - Rond-Point Gare SNCF - Place de Paris - Bd Chasseigne - Bd Bajon - Bd Joubert - Bd Anatole France - Pont St Cyprien - promenade des cours - Chemin de la grotte à Calvin - la Varenne -

    Pique-nique à la Varenne pour ceux qui le souhaitent

    Parcours sans difficulté : si, si même à Poitiers, c'est possible

    Pour que cette 1ère vélorution soit percutante, venez et invitez vos amis. Parlez-en autour de vous

    d1d00ef09737cbfbc7e27a6c0d025d91.jpg

  • La ligne verte Chatellerault - Loudun

    Ce week-end, nous avons découvert la ligne verte Chatellerault - Loudun. C'est une ancienne voie ferrée de 40 kms de long, aménagée en voie verte pour les vélos.
    Avantages : la voie est entièrement à l'écart des voitures, la plupart du temps en pleine nature. L'absence de dénivellé facilite l'accès avec des enfants. Le trajet est agrémenté des anciennes gares de Scorbé Clairvaux, St Genest d'Ambière, Lencloitre, Berthegon, Monts sur Guesnes.

    Inconvénients : une partie (quelques kms) n'est pas goudronnée, mais la circulation à vélo reste possible. De nombreuses barrières à chaque intersection de route. Contrairement au train qui était prioritaire sur la voiture, ici c'est la voiture qui est prioritaire sur le vélo. Les barrières sont aménagées en chicane et peuvent s'avérer difficile à franchir, voire impossible pour les vélos avec remorque à 2 roues. Peu d'aménagements en route : tables à pique-nique, bancs, quelques panneaux instructifs mais pas de panneaux indiquant les commerces. C'est dommage car comme on est à l'écart de la route, on peut avoir besoin d'en sortir pour un café, un restau, un camping...

    Nous avons passé la nuit au camping de Guesnes. Situé au bord d'un étang, dans la forêt de Scévolles, l'endroit pourrait être très romantique pour une nuit sous la tente. Hélas, un orage nous a surpris 10 minutes après avoir monté la tente. Ensuite il a plu toute la nuit. Nous avons essayé de dormir malgré le tapage d'une fête organisée sur le parc de loisirs qui jouxte le camping. Une fois la fête terminée (vers minuit), on pourrait croire le calme revenu surtout qu'on était absolument seuls sur le camping. Mais non les grenouilles ont entamé un concert à la Steve Waring, plus divers craquements qui ne m'inspiraient guère vu que l'on se retrouvait tout seuls dans la forêt après le départ des fêtards.

    971b75f779c59bdd55e7a2c1e740fa6c.jpg