Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Un petit tour dans le marais

    Le week-end du 28 mai, l'association cyclocamping international propose une sortie à vélo dans le marais poitevin. Hélas, nous ne serons pas disponibles pour y participer mais comme nous avons participé au we de reconnaissance, d'ores et déjà nous pouvons vous donner un aperçu en images :

  • Petite histoire qu'un gentil escargot envoya à Vocivélo.

    Vociveli,

    Voici un conte-utopie

    Pour vous,

    S’il ne vous convient point, déchirez le !

     

    « La petite reine et le Temps hideux »

    Je fais une copie aux p’tits enfants.

    Allez, pendant que j’y suis :

    Copie à tutti il mondo débordant,

    A Dassault, Berlusconi

    Roulio Essuiglace e Tino aussi

    Faut évidemment pas que j’en oublie !

     

    LECTURE DU 1er SOIR

     

    Petite reine, dans un pays imaginaire,

    En guerre.

    Elle regarde la télévision

    Elle regarde les informations

    Elle est sage

    Elle habite les beaux quartiers

    Le papa est en retard, ce soir…

    La maman éteindra après les nouvelles…

    La maman est inquiète

    Le papa ? On ne sait pas :

    C’est un aquoiboniste

    Il sourit toujours

    On l’appelle « Doum »

    Une pièce détachée de son prénom.

    Aux infos : la guerre ! Une ruelle d’une cité voisine au bord de la mer…Des images cruelles…des couvertures tachées…Des personnes âgées, mal habillées, en larmes.

    Elle se rappelle, il y 3 semaines, dans ce secteur…son père l’avait tenue fermement, ses yeux étaient moins brillants « Ils ne sont pas nés dans la bonne tribu…Une chaîne de fabrication bien différente ».

    Mais, déjà, le présentateur à la télé, a changé de sujet, pas le temps de gamberger !

    Les catastrophes ! Ooooooooooooh

    Puis

    Les crimes abjects !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Et pour finir, la page  «  magazine »  (il faut que  l’écran soit propre pour le lendemain) :

    Un reportage sur la circulation vélo dans les rues de Copenhague.

    La maman se lève, mais ! La petite reine reste attentive, comme absorbée, happée !

    Enfin, le papa est arrivé : tout se précipite.

    Elles ne verront pas le prochain journal télévisé, où il sera  question de guerre, encore ! (faites confiance aux marchands de canons), puis d’un séisme, d’une goutte de sang…

    Ils partirent en urgence, prendre l’avion sans grand espoir de retour.

    Doum emporta sa princesse, mais oublia son cher livre : « Alcools » d’Apollinaire

    La maman, la belle Milla, prit son album photos et quelques habits.

    Il a été question de poids à l’enregistrement, bref, Le papa laissa toutes ses économies au douanier pourri.

     

    LECTURE DU 2ième SOIR

     

    Moi, petite étoile de Doum, je prends cette fiction en main, car le gars farfelu qui a raconté, hier soir, ne comprend pas tout au Temps, aux sentiments, aux âmes des vents et des objets, aux regards des passants…

    Un an est passé depuis notre départ précipité et…ce court métrage sur une circulation douce à vélo, a hanté toutes mes nuits.

    Mes jours ? Rarement souriants…Papa avait faim, maman a froid, sa beauté se dilue dans cette bruine que nous ne connaissions pas dans notre patrie, enfin ? Dans notre sud…Nous sommes devenus transparents pour Milla, comme pour beaucoup de groupes, de cliques, de meutes, de clans…Quelques amis d’une seconde ont répondu aux regards ensoleillés de mon père. Perles.

    Toujours, il fallait partir plus loin…là bas, apprendre l’italien à Venise, dormir dans des abribus à Saint Jean de Luz, en plus ! on se moquait de moi.

    Maman nous suivait comme une ombre, déjà.   

    Aujourd’hui, nous habitons à Copenhague…un hasard…Le sourire radieux de Doum a trouvé un emploi de vendeur dans un bazar .

    Ici pas de blindés pour m’écraser, par de voitures folles.

    Mon Papa, c’est mon idole…il est militant vélo et son enthousiasme se transmet à tous.

    Ah s’il pouvait guérir maman, ainsi ?

    Vous entendrez parler bientôt de lui dans le monde entier…je suis sûr de ça.

    Hier, nous avons fait la connaissance d’un grand dégingandé, un poète du poste à souder, enfin… un poète déjanté…ils ont parlé, Doum et lui, tard dans la nuit, de Rimbaud, de Verlaine, de tall-bikes…Je n’ai pas aimé sa façon de me regarder.

     

    LECTURE DU 3ième SOIR

     

    Je m’appelle Doum, j’ai 55ans, d’origine méditerranéenne, je vis à Copenhague depuis 20 ans.

    Ce matin, en faisant du rangement dans mes papiers, j’ai trouvé un bien curieux écrit… celui là même que vous venez de lire, chers Monsieur et Madame Vocivelo.

    Je me pince le bras…Je suis bien vivant.

    Ma femme Milla est morte, il y a 15ans.

    Je n’ai jamais eu d’enfant.

    Je vis maintenant avec une brave danoise.

    Elle a un garçon de 18 ans

    Tous les 3, nous circulons  et nous voyageons à vélo

    Nous sommes accueil cyclos

    Je viens d’être nommé au poste de directeur du Développement des Déplacements à Vélo Pour les Pays du Sud, organisme de l’UNESCO, exaltante fonction.

    Pas toujours facile.

    Mais ?????????? Qui a pu écrire cet étrange récit

    Qui ?

    Je ne comprends pas

    Je                 ne                        comprends                                 pas !

    Je suis seul à savoir que j’ai laissé, dans ma précipitation, un recueil de poésies, sur le meuble du salon de notre maison à Benghazi.

    Cette bête guerre est maintenant bien finie, les ethnies ennemies sont devenues amies.

    Est-ce la voix du vélo qui a été entendue et a installé la paix.

    Il serait présomptueux de ma part de l’affirmer.

    Enfin !

    Un an après notre exil, j’ai acheté une bonne randonneuse viking.

    Pour oublier le Temps de chien, le Temps hideux, le bonTemps.

    J’ai abandonné à un jeune vélorutionnaire, contre un verre de bière, « notre » bicyclette qui nous a aidés Milla et moi dans tant de galères,

    Mais          mais                 Mais               MAIS

    Bon sang,

    Non ??? Ce n’est pas possible ?

    Mais, c’est bien sûr !

  • Tout s'explique

    Selon un sondage SOFRES, la voiture est le lieu de cristallisation de la méchanceté : 56% des personnes interrogées y ressentent de l'agressivité. Faites du vélo, votre taux d'agressivité diminuera.

    DSCN1313.JPG

     

     

     

  • Est-ce elle ?

    Surprise en rentrant  ce soir au milieu de quelques factures , il y avait un avis de passage pour un colis dans la boîte aux lettres. Nous ne savons pas encore ce que c'est mais nous pensons fortement que notre nouvelle remorque est arrivée.
    La chatte Peluche dont le (seul) travail de la journée consistait à surveiller la boîte aux lettres et à qui nous avions laissé une procuration et nos papiers pour prendre en charge le colis assure n'avoir rien vu et surtout pas un facteur. Elle nie tout en bloc malgré la preuve accablante du reçu. On la soupçonne d'avoir encore passé sa journée à dormir à l'ombre dans la haie ou a tenter d'effrayer les oiseaux. On peut toujours essayer de compter sur elle tiens!
    Bref, il nous faut encore patienter jusqu'à demain matin pour nous précipiter à la poste et retirer ce mystérieux colis.
    A suivre donc.

  • Un vélo là-haut sur la montagne

    Yv nous écrit :

    "Lors d'un périple avec Marip pour trouver une camionnette de déménagement dans le Jura, nous sommes tombés nez à nez avec ce vélo.. arrêt immédiat... pour prendre en photo le phénomène"

    DSCN2665[1].JPG

     Merci d'avoir pensé à nous!

  • Précipitez-vous y ! Soirée unique (à moins que ...)

    Exposition: Voyage, voyage

    "Enjamber l'horizon": un rêve de gosses en quelque sorte! Pour deux jeunes poitevins ce fut aussi 7 mois de voyage en vélo, de Poitiers jusqu'au Pacifique. 12 921 km parcourus en 2010 à travers l'Europe, la Russie, la Mongolie et la Chine. Entre rencontres, paysages et étonnements. De retour Alexis et François invitent au vernissage de leur exposition de photos, le lundi 16 mai à partir de 18h30 au lycée Victor Hugo .
    Attention, l'exposition ne sera accessible au public que lors de cette soirée. Toutefois, quelques contacts ont déjà été pris et gageons qu'elle pourra être déplacée en d'autres lieux…."

    Source La Nouvelle République du 10 mai.

    Voir leur site: Association "Enjamber l'horizon"

  • Enfin une bonne nouvelle

    Et oui, après la cata de la semaine dernière (voir note précédente) nous venons de recevoir une excellente nouvelle:

    notre nouveau bébé

    BeeZ.jpg

    la BeeZ de Beecyclo est prête !

    On a même pu choisir sa couleur et spécialement pour nous, Nicolas nous a gentiment proposé un choix entre plusieurs couleurs pour le sac qui va avec.

    Mille excuses à nos lecteurs assidus, mais cette fois nous n'avions pas le temps ni la patience de procéder à un vote et avons unilatéralement choisis le .... mais vous verrez bien.

    En tous cas, à partir de ce soir, on organise un tour de garde devant la boîte aux lettres:

    * Mme Vocivélo prend 19h - 1h du matin

    * Mr Vocivélo prend la relève de 1h à 7h.

    * La chatte Peluche fait les 7h - 19h . Cependant , vu son degré d'attention (voir également la note précédente) on recherche quelques volontaires supplémentaires pour assurer la surveillance sur une partie de cette plage horaire. Inscrivez-vous sur Vocivélo, rubrique "BeeZ", onglet "Réception", page"Je m'incris", feuille "Quand" et cochez ce qui est encore libre et qui vous convient.

    En tous cas et quelle que soit votre décision, on vous tiendra au courant des suites.

  • CATA

     

    C'est réellement une catastrophe. Déjà hier soir, l'animation de nos locataires était des plus mesurées mais là, c'est une certitude, ils ont déménagé. Eh oui, pas un au-revoir, pas le moindre post-it, le moindre petit mot pour nous dire où ils allaient , pour qu'on puisse prendre des nouvelles, rien, nada.CATA2.jpg Le nid est vide. Hier soir encore, il restait un œuf (sur les 4 du départ) et là, plus rien. On se demande bien comment ils ont fait pour déménager. Même la chatte dit qu'elle n'a rien vu, et pourtant elle n'a que ça à faire toute la journée. Pas vu de camionnette de déménagement (qu'elle dit), à moins qu'elle n'ait fait que dormir et que les deux loustics ne lui soient passé au raz des oreilles sans même qu'elle s'en aperçoive, elle en serait bien capable..

    En tous cas, nous sommes bien déçus et ne comprenons pas. On soupçonne un peu la dame de s'être plainte auprès de son homme que ce n'était pas une vie de couver aussi près des humains: matin et soir on se ramasse la lumière de leur porche en pleine figure à chaque fois qu'il y en a un qui sort ou qu'il ferment ou ouvrent les volets, y'a le chat qui miaule dès que ça bouge un peu, pas un endroit où élever des enfants ça!

    Pourtant, le weekend dernier, on est parti trois jours pour les laisser tranquilles. Où alors c'est ça, notre compagnie leur à manqué et ils sont partis chercher de l'animation ailleurs. Ils n'avaient qu'à le dire si le coin est trop calme. On leur aurait mis la radio ou la télé.

    Enfin, avec tout ça, nos projets tombent à l'eau. Ben oui, c'est que, on s'était dit, une famille de 6 pendant un an, ça va en faire des parts sur la déclaration de revenus, et des impôts en moins, c'est des sous en plus, et donc si ça marche bien cette fois, on va pourvoir agrandir les logements. On avait déjà une vue sur le terrain et la maison d'en face, et puis on a tâté le terrain avec les voisins de l'autre côté, ils ne disaient pas non, on a même commencé à aller voir sur internet pour les modèles d'une lettre de démission, au cas où notre nouveau boulot nous aurait occupé à plein temps. Bref, nos projets tombent à l'eau, comme disait ce bon Jean "Adieu, veau, vache cochon, couvée…". La cata vous dis-je.