Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nouveau concours

    Sur une idée de Pierre-Marie, et sur le mode des nains de jardin d'Amélie Poulain, nous lançons un appel à photos du logo Vocivélo devant les monuments, les lieux les plus emblèmatiques du monde.

    Là c'est facile mais c'est parce que c'est la première.PM 2011.JPG

    Alors tous à vos appareils et faites nous parvenir vos clichés. Pas de limite à votre imagination de voyages pour Vocivélo.

    Et tant pis pour ceux qui n'ont pas encore leur broderie Vocivélo, ils n'avaient qu'à la demander, mais en même temps, il n'est jamais trop tard.

  • Premier vrai week-end de 2011

    Jusque là nous n'avions fait que de pâles ersatz de sorties (WE en AJ, sorties à la journée) mais là c'était décidé, on partait pour 3 jours et tant pis si la météo annonçait quelques averses éparses dans le centre, où justement c'est qu'on voulait aller.

    Et nous voilà partis samedi matin, et bien non, pas à vélo, mais en train. Direction Bellac avec un retour sur 3 jours, samedi soir étape au camping de Chateauponsac (pas vraiment sur la route du retour mais quand on aime on n'hésite pas à flâner un peu), étape du dimanche soir à Montmorillon, et retour dans l'après-midi de lundi avant l'orage.

    Donc trois jours sous le soleil avec un peu de pluie aussi.

    On a vu des DSCN1252.JPG

    et puis plein de

    DSCN1245.JPG

    et des petites routes au milieu de la verdure DSCN1234.JPG(là ça descendait mais faut pas croire, ce n'était pas toujours comme ça)

    on a aussi rencontré les ancêtres de facebook

    DSCN1233.JPG

    et on a même improvisé un resserrage de boulons sur un pont,DSCN1238.JPG

    on a trouvé une carte IGN n° 2029 O "Magnac-Laval" passablement mouillée mais qui peut encore servir après séchage. Celui (ou celle) qui l'a perdue peut venir la récupérer à la maison, à moins qu'il (elle) ne tourne en rond sans carte depuis dimanche

    On a re-failli la reperdre (la carte qu'on avait mise à sécher sur le pont, mais si, le pont là, celui où on a fait de la mécanique improvisée) mais Michel est allé la récupérer au fond de la rivière au risque de sa vie DSCN1241.JPG(sous le pont y'avait une rivière, il faut tout vous expliquer ou quoi ?).

    on a aussi vu des églises , trop bien pour le pique-nique et la sieste d'aprèsDSCN1263.JPG

    et desDSCN1268.JPG

    et bien sûr des DSCN1257.JPG

    et plein d'autres choses encore.

    Seule ombre au tableau: le groupe de motards qui campaient près de nous à Chateauponsac. Une dizaine de motos qui partent ensemble le matin, ça fait du bruit, presque autant que l'âne esseulé qui brayait tout seul dans son pré, mais lui au moins il savait pourquoi il faisait du bruit. Enfin!

    On est encore à se demander pourquoi il y avait tant de monde sur les routes en voiture et si peu à vélo. Ils ne savent pas ce qu'ils ont raté.

  • Recycler un parcmètre

    Recycler un parcmètre en appuie-vélo, c'est possible :

    4904668983_62c716f0e6.jpg

    Photo Flickr Elly Blue : http://www.flickr.com/photos/ellyblue/

     Noter au passage que l'auteur de la photo est journaliste à vélo, également auteur d'un fanzine sur le vélo au féminin. http://www.etsy.com/listing/71169678/taking-the-lane-2

  • Cyclistes ? de passage

    Il y a quelques années déjà que nous sommes inscrits sur le réseau CAC (Cyclo Accueil Cyclo) de l'association des voyageurs à vélo CCI (Cyclo-Camping-International) en souhaitant ouvrir notre maison aux cyclistes de passage et faire ainsi de nouvelles rencontres.

    Le mot doit être bien passé, puisque depuis mercredi, notre auvent devant la cuisine abrite un couple. 

    2011 Merles 001.jpg

    Seul problème, ils ne sont pas à vélo mais comme ils font quand même du camping, on les accepte bien volontiers.

    Pour l'instant, elle est seule mais il rôde autour et surtout ils risquent d'être 2 + 4 très prochainement.

    2011 Merles 002.jpg

    Vous tiendrons bien entendu informés de la suite des évènements.

  • Semaine ordinaire: suite et fin, le vendredi

    Et voilà, la semaine ordinaire se terminait pour lister les dernières incivilités, nous étions déjà vendredi.

    Et là j'ai décidé de noter scrupuleusement l'ensemble des écarts pour compenser mes oublis du jeudi.

    Vendredi matin: Vendredi 1.JPG

    Une voiture, et bien celle-là, débordant même sur la voie des voitures et garée en contre sens. Peut-être une fin de nuit un peu mouvementée ? Souhaitons simplement qu'il n'y ait pas eu de vélo à cet endroit là, à ce moment là.

    3 "pneus" aussi.

    Vendredi 2.JPGVendredi soir:

    Six "pneus". Ils se sont surpassés ce soir, par contre pas de voie bloquée, l'information qu'un cycliste reporter circulerait-elle dans les milieux automobilistiques de Poitiers? Bien sûr que non.

     

    Alors si on fait un petit bilan de cette semaine bien ordinaire je dirais:

    • Voiture empiétant sur la voie cyclable (pneu): 10
    • Voiture franchement garée sur la voie cyclable (danger): 8
    • Doublement dangereux (non respect manifeste du code de la route): 5
    • Feu grillé: 1
    • Panneau obstruant la voie cyclable (danger): 1

     Total en 5 jours et environ 75 km: 25 causes avérées susceptibles de mettre la vie du cycliste en danger soit une tous les 5 km environ.

    Une seule conclusion s'impose: j'arrête le vélo et reprends ma voiture.

  • Semaine ordinaire: suite vendredi du jeudi

    Ceux qui me suivent comprendront le titre.

     

    Alors là, toutes mes excuses. J'avais donné rendez-vous à tous nos fidèles lecteurs jeudi soir pour le petit compte-rendu du jeudi et patatras , non je ne suis pas tombé de vélo, mais les compte-rendus des réunions à rédiger et la prochaine AG qui a eu lieu, … vous savez quoi, toutes ces Associations, du coup hier soir j'étais un peu fatigué et j'ai remis au lendemain ce que j'aurais été à même de faire le jour même. Encore une fois, toutes mes plates excuses pour ce rendez-vous manqué.

    Du coup, nous sommes vendredi et nous allons quand même parler de… jeudi.

    Bon, ben pas grand chose à dire, la routine, vous savez ce que c'est, on pédale, on pédale, on regarde les minettes sur les trottoirs et on en oublie sa mission, ou alors, je devais être fatigué (ou désabusé) en touts cas, je n'ai même plus pris la peine de compter les pneus qui empiètent sur la bande cyclable, seuls les gros empiètements ont retenus mon attention (et encore heureux car vous imaginez l'état du bonhomme si je n'y avait pas fait attention):Jeudi 1.JPG

    Jeudi matin: 2 voitures (en même temps) sur la bande cyclable. Remarquez que c'est devant une école et que c'est un bon moyen pour éduquer ses enfants à comment faire main basse sur l'espace commun des autres.

    Jeudi soir, une p'tite voiture mais qui occupe toute la bande. Avouez quand Jeudi 2.JPGmême que là c'est un peu dur de respecter le code de la route qui impose aux cyclistes l'utilisation de la bande cyclable quand elle existe! (Y'a un joli panneau rond tout bleu à l'entrée de cette bande).

    Pour la suite (et presque fin), promis, juré, sauf incident indépendant de ma volonté, je serai au rendez-vous dimanche soir au plus tard.

    D'ici là, pédalez-vous bien et profitez du soleil pour dégourdir vos vélos.

  • Semaine ordinaire la suite: le mercredi

    Et nous voilà déjà mercredi, jour des enfants.

    Alors, que nous ont-ils concoctés aujourd'hui ? (pas les enfants, les automobilistes):

    Mercredi matin

    Quelques nouveautés .

    * le camion qui démarre au rouge alors que j'arrive et que mon feu est vert. Remarquez ça ne fait que le cinquième véhicule qui me fait le coup à cet endroit là depuis septembre !

    * La portière grande ouverte côté piste pendant qu'on range l'intérieur de la voiture. C'est quand même bien pratique pour tout un tas de choses ces petites bandes tracées le long des rues. Où y'a d'la gêne pour les autres, y'a du plaisir pour soi.Mercredi.JPG

    * Le camion qui te double pas à frôler mais presque, bon, en même temps ce n'était qu'un petit camion…

    * Et puis bien sûr aussi l'habituelle voiture avec la roue qui dépasse gentiment dans la piste cyclable. Ca n'a l'air de rien mais, une roue comme celà garée sur la piste cyclable, c'est au bas mot un bon tiers de la piste qui est occupé, et c'est un écart assuré pour le cycliste. Qu'est-ce qu'ils diraient tous ces automobilistes si je garais mon vélo en utilisant le tiers de leur voie de circulation ? Je ne donnerai pas cher de mon vélo après quelques minutes dans cette situation, et pourtant les voitures le font impunément pendant des heures entières sans aucun problème. Même les forces dites de l'ordre ne tentent rien pour y mettre bon ordre, alors.

    Mercredi soir.

    La voiture qui double à peu près à une distance convenable mais qui roule à peine plus vite que vous et qui se rabat limite avant d'avoir réellement dépassé. Heureusement que ce n'était qu'une (très) petite voiture sinon je ne sais pas où je serai allé.

  • Semaine ordinaire: le mardi.

    Suite du jour:

    Mardi matin: pas grand chose à dire. Une voiture qui passe un peu près mais si on s'arrêtait à ces babioles.

    Mardi soir:Mardi.JPG

    Une voiture empiète largement sur mon espace de vie.

    Descente de Blossac, une voiture me double en passant un peu près et se rabat en freinant. De l'habituel quoi. Le problème c'est qu'on finit par s'habituer.

    A demain.

  • Semaine ordinaire: le lundi

    Pour prolonger la semaine de la Sécurité Routière "Respectez les cyclistes" j'ai décidé de vous faire part tous les jours des petites incivilités rencontrées sur mon trajet.

    Je ne noterai que les incivilités qui me dérangent en tant que cycliste, c'est à dire que tout ce qui concerne l'ensemble des usagers ne sera pas répertorié.

    On commence donc la semaine ordinaire d'un cycliste poitevin par aujourd'hui, lundi.

    Et généralement, le lundi commence le Lundi matin

    Un voituLundi 1.JPGre mal garée (mal garée veut dire qui empiète notablement sur ma chaussée, la bande cyclable, m'obligeant à un détour dangereux puisque me contraignant à sortir de la bande cyclable)

    Une voiture qui me double à ce que j'estime moins de 50 cm (c'est à dire bien plus près que le mètre réglementaire)

    Et pour le lundi soir:

    Une voiture mal garée (voir ci-dessus). Mais là, le conducteur était à la

    Lundi 3.JPG

    pharmacie en face, j'espère que ce n'était pas pour acheter des pansements au cas ou sa façon de se garer créerait un accident !Lundi 2.JPG

    Un panneau "Voie rétrécie" positionné en plein milieu de … la bande cyclable. En fin de compte, cette bande est bien pratique pour tout un tas de choses.

    Une voiture qui me double …. voir ci-dessus. Mais là j'ai des éléments. J'étais bien rangé dans la bande cyclable en peu endeçà du milieu donc à environ 60 / 70 cm de la voie réservée aux voitures. Mon guidon, mon bras et mes épaules étaient donc à environ 30 à 40 cm du bord à l'intérieur de la bande cyclable, et comme la voiture avait le bord de ses pneus sur la peinture de la bande, elle était bien à 30 cm de moi, si on compte en moins une dizaine de cm pour le rétroviseur, ça ne laisse plus beaucoup de place pour … le respect du cycliste et surtout sa sécurité. Remarquez, cette voiture affichait fièrement un A signe de l'Apprenti. J'aurais dû faire attention aussi!

    Mr Vocivélo

  • DecoBike à Miami

    Un système de location de vélo a été lancé à Miami à l'identique des Velib ou Velov. Voici la vidéo qui explique comment utiliser les DecoBike. Noter que le lancement s'est fait à grand renfort de publicités dans un style très marqué "Miami Beach". Voir en particulier la présentation d'une gamme de maillots de bain sur le site DecoBike.com

    How To Use DECOBIKE (Instructional Video) from DECOBIKE on Vimeo.

     

  • Vélo d'appartement contre vélo de ville

    Jamais à court d'idées pour inciter leurs concitoyens à pratiquer le vélo, une ville néerlandaise  a lancé une vaste campagne en faveur du vélo de ville : "venez échanger votre vélo d'appartement contre un vrai vélo" "Fietsenmakelaar huisvest verschillende bedrijven die speciaal voor jou op zoek gaan naar de beste en goedkoopste 2ehands fietsen uit Groningen en omstreken". (Je n'ai pas tout traduit car ma connaissance du néerlandais est très limite mais vous trouverez plus d'infos sur le site http://www.fietsenmakelaar.nl/).

    On voit ici sur cette photo les heureux bénéficiaires de l'échange qui repartent avec un vrai vélo après avoir délaissé leur vélo d'appartement.

    Un exemple à suivre en France?

    homepagina.jpg