Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Départ imminent

    Plusieurs poitevins se préparent à quitter Poitiers pour un long voyage à vélo.

    - Poitiers-Vladivostok par François et Alexis. Départ officiel de Poitiers lundi 1er mars à 9h00, Place du Maréchal Leclerc. Leur blog enjamber l'horizon

    - Les Colporteurs se préparent à quitter Poitiers le 3 avril 2010 pour un tour du monde à vélo

    - En 2011, Lescentciels se lanceront à leur tour pour un tour du monde à vélo et en famille

     

    Ailleurs qu'à Poitiers :

    - PianoTrip, manifestation itinérante d'un piano-vélo en Europe, a annoncé son départ samedi 27 février à Annecy. En lire plus ici : (Le Dauphiné Liberé)

    - Cédric Michelas est parti aujourd'hui de Saillans dans la Drôme : suivre son périple sur le site kilomètres solidaires

    Ces cyclistes ne se contentent pas d'un voyage à vélo autour du monde, ils sont tous porteurs d'un projet original : partenariat avec des écoles pour enjamber l'horizon et les Colporteurs, opération solidaire pour kilomètres solidaires, manifestation culturelle pour PianoTrip. A suivre avec intérêt.

  • Bibliocyle

    Au hasard des rencontres sur le web, j'ai constaté que les cyclo-voyageurs fréquentent beaucoup les bibliothèques et les librairies, voire même y travaillent comme moi-même. Plusieurs lecteurs de ce blog se sont signalés comme voyageur à vélo ou cycliste urbain ET bibliothécaires. Pourtant on pourrait penser que les 2 activités s'excluent : difficile de lire sur un vélo et de pédaler en bouquinant. Or voyager à vélo prend beaucoup de temps, il reste peu de temps pour bouquiner. De plus, lorsque l'on part en voyage à vélo, la charge est limitée et on ne peut emporter toute une bibliothèque, source de dilemmes. Explication possible : les biblio-cyclistes lisent en hiver et pédalent l'été? Et puis n'oublions pas que les livres donnent envie de voyager et voyager donne envie de se livrer (oui c'est facile).

    Je me suis amusée à recenser quelques biblio-cyclistes (documentalistes, bibliothécaires ou libraires) présents sur le web :

    - Jean-Pierre le cyclo-lecteur conservateur des bibliothèques

    - le lecteur public qui se déplace grâce au bibliocycle

    - Multimodal le blog d'un cycliste urbain par ailleurs conservateur des bibliothèques

    - Philippe passionné de livres anciens et de voyages à vélo est l'auteur du  blog-bibliocycles

    - les éditeurs de récits de voyage Artisans voyageurs sont aussi de grands voyageurs à vélo

    - un bibliothécaire de Rennes a constitué une base de données sur les récits de voyage à bicyclette

    - Marie d'Orléans, documentaliste et cycliste, lectrice assidue du blog et d'autres bibliothécaires encore ... Gilles, Oisule, Nadine, Olivier,

    D'autres biblio-cyclistes? N'hésitez pas à vous signaler ici

    Update du 4 mars : on ajoutera à la liste Steve, bibliothécaire en BU et cyclovoyageur, voir son récit de voyage en Amérique du sud VersLeSud

     

  • Je de mo

    Il ne faut pas confondre

    la Vénus de Milo

    et

    ma Muse à Vélo

    et ce d'autant que ma muse n'est pas manchot sur sa petite reine.

    Vous me suivez ?

  • La petite reine

    Support de communication ou moyen de livraison, la petite Reine développe un argument intéressant sur son site.

    Une camionnette de livraison pèse 1 tonne et livre en moyenne moins de 100 kilos de marchandises. Elle parcourt 15 kms sur la zone à livrer.

    Un vélo de livraison pèse 100 kilos avec une capacité de charge de 180 kilos.

    Déjà présent à Bordeaux, Paris, Genève, Dijon, Rouen, Paris...

  • Rétro

    En parcourant le site Amsterdamer.fr, j'ai repéré un rétroviseur de guidon qui peut s'avérer utile ou gadget? Le premier qui l'essaie me dit ce qu'il en pense...


     

     

  • Enporté

    Comment traduire ce terme anglais "Doored" : "Enporté"? Je ne vois pas d'équivalent français à ce terme qui semble répandu dans la culture anglo-saxonne. Une recherche exacte dans Google donne une multitude de réponses (80 000 environ) dont quelques définitions dans un dictionnaire urbain, des conseils si cela vous arrive : what to do if you get doored, 6 conseils pour éviter d'être enportés.

     

    Regardez cette vidéo (repérée sur le site velofun que je vous recommande) et n'oubliez pas qu'un cycliste peut se cacher derrière la porte de votre voiture!

     

    Pour en savoir plus, voilà ce que dit le code de la route en France :

    Il est interdit à tout occupant d'un véhicule à l'arrêt ou en stationnement d'ouvrir une portière lorsque cette manoeuvre constitue un danger pour lui-même ou les autres usagers.

     

    Le fait de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l'amende prévue pour les contraventions de la première classe.

     

    Et voici ce que dit le Code californien (pour nos amis de San Diego), à peu près la même chose mais peut-être un peu plus explicite :

    California Vehicle Code Division 11, Chapter 9, Section 22517:No person shall open the door of a vehicle on the side available to moving traffic unless it is reasonably safe to do so and can be done without interfering with the movement of such traffic, nor shall any person leave a door open upon the side of a vehicle available to moving traffic for a period of time longer than necessary to load or unload passengers.

  • Pour Plume

    Pour Plume qui désormais sait lire, j'ai trouvé ma biographie déjà rédigée :

    41PJRWP9SKL._SL500_AA240_.jpg

    Je résume l'histoire : Elle s'appelle Gabrielle (mon 2e prénom) et elle refuse qu'on l'appelle Mamie ou mémé (tiens moi aussi). Elle prépare des croque-monsieur à ses petits-enfants, j'y avais pas pensé mais c'est tout à fait dans mes cordes. Et surtout, elle fait du vélo, elle pédale tous les jours 2 kms pour aller travailler à la bibliothèque, et le soir rebelote elle fait le trajet à l'envers. Exactement mon histoire, enfin, je pédalais 2 kms pour aller travailler à la bibliothèque jusqu'à qu'on m'envoie me recycler à l'enscyb. Et bien, figurez-vous que dans l'histoire, c'est pareil, Louis explique à son petit frère qu'ils veulent envoyer Gabrielle se recycler...

     

     

  • Anniversaire

    Hier soir, nous étions réunis pour fêter le premier anniversaire de "ma vie sans voiture à Poitiers selon Gilles R.". Rappellez-vous, il y a un an, la petite clio de Gilles rendait l'âme dans une côte  traîtresse entre Niort et Poitiers. C'est alors que Gilles a fait une promesse solennelle : jamais aucune autre voiture ne pourrait la remplacer dans son coeur. Désormais, il devait se passer de voiture, suivre l'exemple de ses collègues Louise, Olivier et Anne et devenir le cycliste qu'il avait toujours souhaité être.

    Alors Gilles : "Pas trop difficile de vivre sans voiture?"

    "Quel qu'ait été la difficulté j'ai tenu parole... Oh bien sûr il m'arrive subrepticement de feuilleter l'Auto Magazine ou de regarder turbo sur la 6 mais je suis un homme..."

    Tiens c'est troublant, j'ai moi-même surpris Mr Vocivélo en train de regarder Turbo sur la 6. Je crois comprendre car il m'arrive aussi de feuilleter Elle en sachant très bien que je ne m'habillerai jamais comme un top model.

    C'est aussi au cours de cette soirée mémorable que nous avons juré solennellement de venger Louise renversée alors qu'elle circulait à vélo à Poitiers. L'état du vélo témoigne de la violence du choc : les 2 roues du vélo ont pris la forme d'un huit très impressionnant. L'automobiliste lâche et assassin a pris la fuite sans s'inquiéter de la victime qui gisait à terre. D'ici quelques jours, Louise sera en mesure de témoigner elle-même de cet accident.  Nous lui laisserons la parole sur ce blog.

  • Un vélo léger, tout léger

    Repéré sur Hebdoblog, un vélo tout simple. A retrouver sur le site Coroflot : porfolio de Nicolas Belly, élève à Créasud (Bordeaux). Ce projet a obtenu un prix lors du concours de design 2010 organisé par l'Argus :) sur le thème "Less is more"

    187465_Of3DyL8zymmKG8A6QbDnwUcmq.jpg
  • Kits d'éclairage pour vélo

    Le 27 janvier dernier, les cyclistes poitevins étaient invités à retirer des kits de sécurité, gilet et brassard réfléchissants gratuits à la maison des étudiants. L'association Vélocité.86 était partenaire de cette campagne de sensibilisation qui a eu beaucoup de succès d'après mes informateurs : 200 kits ont été retirés à la maison des étudiants. Mais certains n'ont rien eu soit parce qu'ils sont arrivés trop tard, soit parce qu'ils n'étaient pas au courant de cette campagne. J'ai donc reçu plusieurs mails de réclamation à ce sujet la semaine dernière parce que je n'avais pas relayé l'information sur vocivelo.

    Ben oui mais comprenez-moi : j'habite à Lyon en ce moment et même si je rentre à Poitiers le week-end, ce n'est pas toujours facile... En plus, figurez-vous qu'à l'enscyb (l'école nationale supérieure des cyclistes bloggueurs), il donne des devoirs à faire le soir à la maison. Ah c'est pas tous les jours facile de se recycler.

    Bref, pour ceux qui ont raté la distribution, je vais essayer de me rattraper : il resterait des kits que l'on pourrait encore se procurer au local Cap'vélo (à la gare) ou au service Mobilité, Transports et Stationnement de la CAP (forum Rivaud) ... jusqu'au 5 février semble-t-il!

  • Bonnes résolutions

    En ce début d'année 2010, Mr et Mme Vocivélo font des projets de voyage à vélo vers des destinées que nous vous laissons imaginer...

     

     

    P1100035.JPG