Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

allemagne

  • Alors, …. combien de kilomètres ?

    Cette phrase rituelle ouvre toute discussion que l'on a en retour de vacances quand les gens apprennent que nous sommes partis à vélo avec armes et bagages.0da4fe59b8c90fc75d66d90a7b781e31.jpg
    Et bien que nos voyages n'ont rien à voir avec une certaine recherche de la plus grande distance à parcourir dans le temps le plus court (y'en a d'autres qui font ça pour de l'argent et bien mieux que nous) et pour, une fois pour toutes (on peut rêver) alimenter nos lecteurs avec des chiffres, on va vous en donner:
    Donc cette année c'était: Nord d'Hambourg au Nord du Danemark avec une petite excursion en Suède et un retour partiel à notre point de départ en train.
    Total parcouru (compteur Mr Vocivélo) : 1 296 km
    Durée des vacances (jours effectifs à vélo) :21 jours
    Vitesse moyenne (toujours le compteur de Mr Vocivélo, mais comment ferait-on sans lui ?): 13,17 km/h
    Entre ( ) , si vous voulez comparer, les Kékés du Tour de France ont parcouru cette année 3 558,5 km à près de 40,5 km/h de moyenne en 21 étapes (tiens, comme nous !) soit une moyenne par étape de plus de 169 km.
    Pour nous, c'était donc un petit (!) 61,7 km en moyenne par jour.9a34e55b8ca43b670837fca4b56ce987.jpg
    Quelques extrêmes:
    Maxi en une journée: 92 km Mais il faut dire que lorsque nous sommes arrivées (tard) au camping annoncé par la carte, celui-ci était déjà fermé depuis 4 ou 5 ans (source autochtone) et que donc il a fallu faire une dizaine de km de plus pour trouver un camping ouvert. Mais comme nous ont dit le groupe de personnes qui nous a renseigné: "C'est à 6 km et c'est une grande descente". Par expérience, on savait qu'il nous restait donc au bas mot 12 km à faire et que la descente se transformerait au mieux en une suite de descentes précédées de nombreuses montées. Et bien bingo, il y avait effectivement une jolie descente mais sur à peine, le dernier km.
    Mini en une journée : 27 km mais c'est le jour où nous avons traversé pour la Suède (maxi de km en ferry) et vu la pluie et la tempête contraire que nous avons rencontrées, ces 27 km nous seront comptés au moins le triple au moment de rentrer au paradis des cyclocampistes.
    Si on mélange encore un peu tous ces chiffres, on obtient aussi quelque chose comme 98 h et 24 minutes assis sur la selle à pédaler répartis sur les 21 jours soit 4 heures 41 minutes en moyenne par jour.e43c450ec8a8603fa002cdb3daed0e9f.jpg


    Derniers chiffres à soumettre à votre insatiable appétit de records: les vitesses maximales en pointe (là encore, merci les compteurs).
    Monsieur Vocivélo : 52 km/h. Mais il faut dire qu'il est un peu kamikase quand ça le prend et qu'il pressent une bonne descente. Et aussi, qu'il est bien aidé par le poids du barda qu'il transporte. Mais il faut aussi reconnaître que c'est quand même un peu à la limite du hors jeu.
    Madame Vocivélo: avec ses 42 km/h on sent que peu à peu elle se lâche et qu'il va bientôt falloir compter sur elle pour la pointe de vitesse vélo chargé.

    Bon, j'espère qu'avec tous ces chiffres, vous êtes satisfaits et que vous comprenez que nous n'avons rien, mais alors vraiment rien de stakanovistes du vélo ! Et la prochaine fois que vous nous voyez, évitez les "Alors, combien de km cette fois ?" et demandez-nous plutôt "Alors, quand est-ce que vous repartez ?" suivi d'un "Pouvons-nous venir avec vous?" ça nous fera bien plus plaisir.109540981fc59abc45f721c97cbdc252.jpg

    Autre chiffre beaucoup plus intéressant à notre avis et pour lequel nous n'avons qu'une estimation postérieure et forcément biaisée mais qui représente bien ce que nous avons ressenti: sur les 1 296 km parcourus, en cherchant bien, nous ne trouvons pas plus de 20 à 30 km grand maximum faits sur une route que nous devions partager avec les voitures. Cela signifie que plus de 97 % de notre trajet s'est fait sur des pistes ou des voies cyclables. A quand la possibilité en France de faire un long trajet avec ne serait-ce que 50% de voie protégée ! A vos tables à dessin messieurs de la DDE et surtout messieurs nos élus !

  • De retour du Danemark

    De retour après 3 semaines en Allemagne, au Danemark et en Suède où nous avons parcouru à petite vitesse 1300 kms à vélo le long de la mer du Nord.

    237380dfc1ac404fd6f82612b70c1c94.jpg



    Nous avions laissé notre voiture au nord d'Hambourg dans un camping choisi au hasard sur la carte : le camping Seeluft à Wesselburen. Nous avions demandé aux propriétaires de pouvoir stationner la voiture sur le camping pendant notre périple de 3 semaines, explications en allemand car ils ne parlent pas anglais mais apparemment ils avaient bien compris et ils nous ont proposé de garer la voiture dans un hangar. Une fois la voiture en sécurité, nous avons chargé sur les vélos : la tente, les duvets, matelas et tout le matériel pour camper, direction le nord.

    Notre projet était de suivre la North Sea Cycle Route. Cette route de 6000 kms passe par 8 pays : Belgique, Pays-Bas, Allemagne, Danemark, Suède, Norvège, Ecosse et Angleterre. Nous avions déjà suivis cette route en Belgique et au Pays-Bas en 2006. Il fallait donc poursuivre la découverte vers le Nord.

    2 semaines de grand soleil et vent dans le dos nous ont permis de remonter sans problèmes jusqu'à l'extrémité nord du Danemark en longeant la côte ouest pour atteindre Skagen, puis de Frederikshavn nous avons pris un ferry pour la Suède. Arrivés à Göteborg sous une tempête, nous nous sommes malgré tout obstinés à continuer à vélo pour atteindre très péniblement l'auberge de jeunesse de Küngalv où nous avons passé une nuit pour sécher notre matériel.

    56812c5713fa317b7655e52a635f2f85.jpg


    A partir de Küngalv, nous avions envisagé de poursuivre jusqu'en Norvège, puis finalement la météo nous a un peu découragé. Donc demi-tour et ferry pour un retour vers le Danemark. Nous avons alors pédalé dans l'intérieur du pays en suivant les nombreux itinéraires cyclables proposés. A Silkeborg, nous avons pris le train jusqu'en Allemagne : 3 changements mais il faut dire que prendre le train dans ces pays est nettement plus facile qu'en France.

    203ceb7b36715a3a09577e664921812e.jpg


    Bilan : 1300 kms à vélo - 1 aller-retour en ferry - 2 chutes de vélo sans gravité - 1 crevaison - 1 kilo perdu

    Nous avons grandement apprécié les nombreuses pistes cyclables en ville, les voies cyclables réservées au vélo, les aménagements de route permettant au vélo de rouler sans discontinuité, les panneaux indicateurs permettant de suivre les itinéraires cyclables, les stationnements vélo, les nombreux réparateurs pour vélo. Pour la seule crevaison que nous avons eu en Allemagne, il nous manquait une chambre à air de rechange pour la remorque. Un réparateur se trouvait à 4 kms, ce qui nous a permis de réparer très rapidement.

  • Voyager léger

    En prévision d'un départ imminent, Mme Vocivélo prépare ses sacoches et s'aperçoit affolée qu'il faut choisir 3 livres seulement parmi ces titres empruntés dans différentes bibliothèques où elle travaille ou qu'elle fréquente :


    Critères de sélection : le poids, l'encombrement, l'interchangeabilité (avec Mr Vocivélo). Surtout ne pas les avoir déjà lus car c'est ce qui est arrivé l'année dernière et c'est pas drôle.

    5a718d16c2f9cc8c1153dd76e15a96a9.jpgS'aperçoit également qu'elle n'arrivera jamais à fermer sa trousse de toilette, ayant pourtant réduit au strict minimum ce qu'une femme peut emporter en voyage.


    9396205aab83b5e7c10f0904e42469b4.jpgSe demande perplexe où caser ces quelques provisions dans ses sacoches si elle veut garder de la place pour ses tee-shirts, ses shorts, un sarouel (pas commode pour faire du vélo mais peut servir le soir), une paire de ballerines (pour changer des sandales), une chemise blanche (au cas où Mr et Mme Vocivélo lassés du camping choisissent d'aller à l'hôtel) et quelques menues babioles...



    Reste la solution ultime pour gagner de la place :

    - couper le manche de sa brosse à dents
    - couper toutes les longueurs superflues de lacets sur les vêtements, les chaussures, les duvets, etc... lu quelque part mais pas très convaincue
    - glisser en douce dans les sacoches de Mr Vocivélo quelques bricoles. Mais hélas, Mr Vocivélo est très autonome, il prépare ses sacoches tout seul.

    Cherche désespérément d'autres idées pour alléger ses sacoches...

  • De ma fenêtre, je guette la pluie

    Voici la vue (peu engageante) que nous avions presque tous les matins au réveil.

    ...et une décision à prendre : on repart en sens inverse ou on continue le long du Danube ? à vélo, bien sûr.



    danube_a_velo

  • On verra bien

    "On verra bien" : c'est la devise de Magali et Fabrice que nous avons rencontrés le 8 août dernier lors de notre voyage en cyclocamping en Allemagne. Partis d'Albertville en tandem, ils souhaitent voyager ainsi jusqu'à Pékin. Aux dernières nouvelles, ils sont arrivés en Finlande. Voir leur journal de voyage sur on verra bien

    1b55fdd98e1cf79ee237de94f600aea4.jpg

  • Découvrir les "Biergarten"

    C'est une caractéristique commune à de nombreux cyclo campeurs : après une journée de vélo, après avoir monté la tente, pris une douche, on cherche un endroit pour prendre une bière.
    En Allemagne, nous avons très vite repéré des pancartes indiquant "Biergarten", donc d'après nous "Jardin à bière". Idéal pour une pause détente dans un cadre assez détendu et informel : un pré, un jardin, un verger comme ici sur la photo, quelques bancs.

    b56203fefc9c636a83abbb55a39ab3cf.jpg


    Petite explication (en français) sur ce que sont les Biergarten ici, ou ici.

  • Du Rhin au Danube à vélo

    Cet été, nous avions décidé de partir en cyclocamping le long de la route à vélo appelée "Eurovélo 6".
    Cet itinéraire cyclable rejoint en continu l'Atlantique à la Mer Noire le long des fleuves : Loire, Doubs, Rhin et Danube.

    Nous avons démarré en Suisse (Bâle) en longeant le Rhin jusqu'au lac de Constance, puis rejoint le Danube et poursuivi jusqu'en Bavière. C'est une route très facile à suivre, qui est entièrement balisée, en Allemagne comme en Suisse. L'Eurovélo 6 s'appuie sur le réseau des véloroutes locales, très bien développées en Allemagne. De plus, en longeant les fleuves, on rencontre peu de difficultés liées au relief.

    Malgré le temps plus souvent pluvieux qu'ensoleillé, nous avons persisté sur notre route à vélo et nous avons monté et démonté la tente tous les jours. J'ai même regretté d'avoir oublié mon maillot de bain, bien que les occasions de baignade aient été très rares.

    Une première photo prise le long du Rhin, côté Allemagne ou Suisse ? difficile de se souvenir, car les premiers jours, nous étions vraiment sur la frontière entre les 2 pays, circulant constamment d'une rive à l'autre. Un soir, nous avons monté la tente en Suisse, et pris une bière en Allemagne. (Michel ayant très vite compris la signification des pancartes indiquant "Biergarten").



    photos Suisse à vélo