Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Cyclo-lectures

    Le cyclo-lecteur, Jean-Pierre Brèthes proposera une lecture à la bibliothèque universitaire de Poitiers :

    vendredi 14 mai à 18h00



    Par ailleurs, Jean-Pierre a ouvert son blog de cyclo-lecteur : il y raconte sa première étape à Saint Jean d'Angély, itinéraire à suivre ...

  • Il y a une vie après l'auto

    Y a-t-il une vie après l'auto ?


    Je ne sais pas si le livre de Denis Baupin "Tout voiture, no future" répond à cette question angoissante. Si oui je vous le dirai, mais je n'en suis qu'à la page 45 et je dois résister à la tentation de me précipiter à la dernière page pour connaitre la réponse.
    Mais déjà quelques idées intéressantes en faveur du vélo :

    - "ce n'est pas faire du vélo qui est dangereux, ... c'est ne pas en faire", rappel du professeur Saladin, en 2005 au congrès du club des villes cyclables

    - parmi les citadins, les automobilistes sont les premiers victimes de la pollution, enfermés dans leur habitacle bien clos censé les protéger. Les cyclistes sont moins victimes de la pollution car l'air qu'il respire est moins concentré en polluants

    - Les enfants que l'on conduit tous les jours à l'école en voiture sont victimes de cette pollution, proportionnellement plus élevée sur un trajet court (en début de parcours, la pollution est plus élevée).

    Bibliographie : Baupin, Denis. Tout voiture no future. L'Archipel, 2007. page 44




  • Un autre tour

    Une lectrice du Finistère nous signale le site Un autre tour : François Pouliquen, cyclo voyageur est en route autour du monde depuis février 2006.

    Merci Huguette pour ce lien !

  • Comptez les papillons (2)

    En cette période de vacances scolaires pour la zone de Poitiers, très peu de circulation et donc beaucoup de plaisir pour les cyclistes qui fleurissent avec le soleil.
    Peu d'autos c'est aussi peu de papillons mais c'est aussi plus de temps pour affûter les réparties en prévision du retour des récalcitrants de la piste cyclable. D’où le papillon du mercredi soir :

    Si votre but dans la vie est de remplacer, pour tous les cyclistes que vous croisez,
    les roues de leur vélo par celles d’un fauteuil roulant,
    continuez ainsi,
    vous êtes (garé) sur la bonne voie !

  • Elle nous a écrit !

    Ca y est enfin, il était temps et Vocivélo commençait à désespérer en pensant que le vélo utile n’intéressait aucun de nos candidats, au point d’avoir relancé un cris d’appel le week end dernier. Hé bien ça y est ! Dominique (Voynet bien sûr) nous a fait parvenir un sympathique courrier ainsi qu’un dossier complet sur la politique vélo des Verts.
    Tout d’abord le courrier :
    « Je dois vous avouer que vous êtes nombreux à m’écrire. …..
    C’est pourquoi, je me permets de vous envoyer trois documents pour vous donner une idée de notre projet politique du vélo dans la ville…..
    J’espère pouvoir compter sur votre confiance pour que l’écologie se traduise enfin par des actes.
    C’est urgent, et c’est possible
    . »
    Sont joints 3 documents :
    Une plaquette « Transport où allons-nous » qui décrit un état de nos moyens de transports, de leurs impacts sur nos vies et des solutions qui s’offrent à nous et parmi ces solutions , bien sûr , notre ami le vélo, qui est un moyen privilégié d’ « En finir avec la dictature de la voiture en ville » (Chapitre de la page 46 )
    Petit clin d’œil local, on y trouve même un déclaration d’un de nos élus Pictaves , Robert Rochaud.

    La copie du « Discours de Denis Baupin au 16ème congrès du Club des villes cyclables » le 21 octobre 2005 qui fait un bon résumé des attentes de cyclistes des villes et des cyclistes des champs.

    Enfin, les « 101 propositions du GROUPE DES ELU-ES VERT-ES AU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU GRAND LYON pour une Politique Globale du Vélo » qui détaille donc 101 propositions pour améliorer la vie quotidienne de nos amis Lyonnais.

    Bravo Mme Voynet et MERCI, nous doutions que quelqu’un dans notre belle France s’intéresse un tant soit peu à notre cause. Nous voilà en partie rassurés.
    En partie seulement car nous aurions aimé recevoir , ne serait-ce qu’un dixième de cet envoi, de chacune et de chacun de nos candidat(e)s. Quoique de certains nous n’attendions pas grand chose.

    Vocivélo ne manquera pas de lire en détail les propositions reçues et de vous faire part de toutes les bonnes idées qu’il y trouve.
    Si quelques lecteurs souhaitent recevoir une copie de tout ou partie des propositions communiquées par Dominique Voynet, il suffit de nous écrire car vous le savez sans doute, nous avons maintenant un mail personnel : vocivelo @ neuf.fr
    Allez, l’espoir renaît,
    pédalez-vous bien
    Ps : merci à Julie qui a pris le temps de nous transmettre la réponse de Dominique.

  • Au voleur

    Quoi de plus énervant que de se faire voler son vélo, alors ouvrir un blog pour le retrouver, pourquoi pas ? Aidez Gilles à retrouver son vélo : "on m'a piqué mon vélo". Ouvrez les yeux ... on ne sait jamais.

    Je connais une fille qui s'est fait piquer son vélo à Rennes, un vieux vélo qu'elle aimait beaucoup. Quelques semaines plus tard, SURPRISE, elle le retrouve dans la rue, soigneusement attaché à un poteau dans un autre coin de la ville. Elle appelle sa bande de copains qui débarque avec une pince coupante, et hop elle récupère SON vélo.

    Tout cela me fait penser à une conversation que je viens d'avoir avec un adhérent de Vélocité qui m'a dit ne PLUS ATTACHER SON VELO. Ras le bol d'avoir à chercher l'antivol, attacher le vélo, ne pas perdre les clés,...

    Pour ma part, je suis extrêmement prudente, j'attache mon vélo même si je le stationne dans le couloir du bâtiment où je travaille.

  • Lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle (suite 2)

    Ah ! enfin !
    Trois semaines après l'envoi de la lettre ouverte, l'équipe de François Bayrou vient de répondre
    "Merci monsieur d'avoir pris la peine de nous faire part de votre lettre ouverte, nous en informons François Bayrou.
    Bien cordialement,
    Julie,
    Equipe de campagne de François Bayrou"
    Bon, honnêtement ce n'est pas tout à fait ce que j'attendais, mais l'espoir renaît.
    Je relance donc nos chers candidats ce jour par un nouveau mail....
    Il faudrait quand même qu'ils se dépêchent car sinon qu'est-ce que je vais mettre comme nom dans l'urne dimanche prochain moi ?
    S'il vous plaît , REPONDEZ moi !

  • Des nouvelles d'Audrey

    Audrey, la cycliste qui avait fait étape chez nous début avril, a mis à jour son blog envoleenvelo. Allez-y...

  • Comptez les papillons

    Printemps , fleurs, soleil, beaux jours et papillons. Tiens, Vocivélo a vu son premier papillon du printemps dans le jardin ce matin.

    medium_17.gif

    Cela me rappelle l’opération lancée en 2006 Comptez les papillons. Je ne sais pas si elle a eu beaucoup de succès et si elle est encore d’actualité, mais ça me donne une idée et c’est une autre sorte de papillon que je vous invite à compter : ceux de protestation que vous apposez ou auriez pu apposer sur les pare-brises des voitures qui vous em…dent en stationnant n’importe où, et de préférence sur les trottoirs, les passages piétons ou, pour les cyclistes, les voies cyclables.


    J’ai quelques idées de "Papillon" à déposer et me propose de vous en faire part au gré de leur venue et de vous commenter les réactions suscitées par celles mises en pratique.
    J’attend aussi vos propositions. Peut-être pourrons-nous organiser un concours du meilleur papillon 2007 dont le premier prix pourrait être de …. papier toiletter en grande pompe une voiture papillonable en présence de tous les supporters de Vocivélo ? Là aussi toutes les idées seront les bienvenues….

    Premier papillon donc, proposé le 15 avril, c’est un de mes préférés bien que n’ayant pas encore osé le mettre en pratique, dans la catégorie « Encore vous ! »:


    DEMAIN J'EMPORTE UN MARTEAU

  • Test : êtes-vous vélo-dynamiques?

    Vu sur le site de provelo un test pour évaluer le dynamisme de son entreprise ou collectivité. Voici la liste des critères d'évaluation :


    1. Indemnité vélo : 20 points

    2. Existence et emplacement concret du parking pour vélos : 20 points

    3. Douche/commodités et vestiaire : 10 points

    4. Les cadres supérieurs font figure d'exemple : 10 points

    5. Vélos de service dans l'entreprise : 10 points

    6. Implantation favorable au vélo : 10 points

    7. Route cyclable vers l'entreprise : 5 points

    8. Relation entre la demande et l'offre de parking pour voitures : 5 points

    9. Atelier de réparation de vélos : 5 points

    10. Réduction du temps de travail pour les cyclistes/temps pour se rafraîchir : 5 points

    Total : 100 points

    Les entreprises obtenant plus de 60 points peuvent se qualifier de "vélo-dynamiques".

  • Indemnité vélo

    Une indemnité de 0,15 euros/km octroyée par l'employeur pour les trajets à vélo domicile-travail, cette fois-ci c'est une vraie info pas un poisson d'avril.

    Cette mesure a été adoptée en Belgique depuis 1998 : l'employeur peut accorder une indemnité de 0,15 euros par km parcouru à vélo entre le domicile et le lieu de travail. Tous les détails sur le site du GRACQ

  • Après Nissan, voici Opel qui s'y met aussi !

    C'est une véritable marée de 4 x 4 pour la ville qui déferle sur la France en ce printemps et chacun y va de sa surenchère pour accrocher le bobo mais certains font quand même fort dans le cynisme. Ainsi après Nissan et son Quashqai (voir note du 9 mars) c'est maintenant Opel qui sort son slogan "La ville devient un terrain de jeu à bord du nouvel Opel Antara" copie conforme de celui de Nissan.
    Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à vouloir jouer en ville ?
    Ont-ils le sentiment que "jouer" avec les vies sur la route est de plus en plus risqué pour les points et que donc il faut trouver une autre aire de jeux ?
    Est-ce le début d’une campagne « La ville pour les voitures et interdite aux piétons » ?
    A ce jour, seul Opel à qui nous avons fait parvenir un courrier identique à celui envoyé à Nissan, nous a répondu : "Soyez assurés que vos remarques seront prises en compte et transmises aux personnes concernées et ce, dans le cadre de l’amélioration constante de nos services et de nos prestations."
    Une réponse laconique dont nous ne sommes pas dupes mais c'est déjà mieux que le silence arrogant de Nissan.
    Les idées véhiculées par ces pubs sont quand même bien inquiétantes pour la sécurité future de nos villes et ceci montre bien la mentalité de nos chers fabricants de voitures.

  • Paris - Madrid à vélo

    C'est l'histoire étonnante de Audrey, qui décide de partir rejoindre des amis à Madrid. Audrey aurait pu y aller en avion, en train, en voiture, en stop, et non : elle décide d'y aller à vélo et de prendre le temps qu'il faudra. Elle achète un vélo, un casque, un peu de matériel, des cartes, contacte le réseau CCI, et d'étape en étape, elle débarque à Poitiers chez Vocivélo pour une nuit. La suite de son aventure sur son blog : envoleenvelo

    Bien sûr on la soutient, on est admiratifs et un peu jaloux (en fait, on part en Irlande d'ici quelques semaines pour un voyage à vélo), on partage son enthousiasme (on partirait bien tout de suite). Elle continue sa route vers Toulouse, les Pyrénées, puis l'Espagne. Bonne route Audrey... et bravo.

    Ah : un mauvais point pour l'automobiliste poitevin qui l'a serrée de très près alors qu'elle arrivait sur Poitiers : ABRUTI.

  • La 2CV de l'Abbé Bernier

    J'ai rencontré Huguette très enthousiaste au sujet de la bonne nouvelle du 1er avril 2007. Elle cherchait dans les pages jaunes l'adresse du Conseil régional Poitou-Charentes pour y apporter une 2CV, celle de feu l'Abbé Bernier qui n'a pas servi depuis 1956 et recevoir en échange un vélo urbain, si possible avec 18 vitesses a-t-elle précisé.

    Chère Huguette, le Conseil régional Poitou-Charentes est situé rue de l'Ancienne Comédie à Poitiers. En revanche, je ne suis pas sûre qu'ils accepteront la 2CV de l'Abbé Bernier. Pourquoi ? parce que la bonne nouvelle, je l'ai rêvée le 1er avril, mais le Conseil régional n'en a pas été informé. Dommage.

  • Lettre ouverte aux candidats à l'élection présidentielle (suite)

    Bilan des réponses des candidats une semaine après l’envoi de la lettre ouverte de Vocivelo :

    Rien ! A part quelques « réponses automatiques » du type :
    Votre message a bien été enregistré. Il sera traité dans les meilleurs délais …… blablabla

    Du coup, Vocivelo a consacré une matinée sur internet, à détailler les programmes de chacun afin d’y déceler les mesures proposées en faveur du développement du vélo comme mesure écologique face au tout voiture en ville.

    Voici quels sont nos résultats, qui ne prétendent pas être exhaustifs, mais vous permettront de vous faire une idée sur l’engagement des candidats pour des actions concrètes :

    Olivier Besancenot le seul qui affiche clairement une volonté de politique « vélo » puisque dans une réponse de la LCR au Réseau Action Climat intitulée « Changement climatique : 10 mesures prioritaires à intégrer dans les programmes électoraux pour 2007 », on lit
    « Le bilan des Plans de Déplacement Urbains reste à tirer, mais ils doivent être systématisés et leur cohérence doit être renforcée, notamment dans les rapports entre différentes communes dans les grandes agglomérations, dans les choix urbanistiques, dans l’articulation entre différents types de déplacement. En particulier ils doivent faciliter les alternatives à la voiture lors des transports courts, avec des facilités offertes aux piétons, aux rollers et aux cyclistes, ce qui peut se concrétiser par des services municipaux de prêt et d’entretien de vélos. »

    F. Bayrou : un petit espoir puisque l’on trouve un titre dans les Propositions de François Bayrou pour un Développement Durable « paragraphe 5. Transports : Sortir du tout routier, en développant les transports en commun et le vélo. » par contre, rien dans le texte qui suit.
    Doit-on en conclure que sous le titre il n’y aurait que du vent ?


    Pour tous les autres :
    José Bové : rien trouvé
    Marie George Buffet : rien trouvé
    Arlette Laguiller : rien trouvé
    Frédéric Nihous : rien trouvé
    Ségolène Royal : rien trouvé
    Nicolas Sarkozy : rien trouvé
    Gérard Schivardi : rien trouvé
    Philippe de Villiers : rien trouvé
    Dominique Voynet : rien trouvé

    Enfin, pour Jean-Marie le Pen rien trouvé directement associé au vélo, si ce ne sont des propositions anti-vélo par des mesures du type de :
    « Transport automobile :
    - Arrêt de l’autophobie dans les grandes villes et du racket de l’État en matière d’amendes (modalités du permis à points à assouplir).
    - La construction de nouveaux parcs de stationnement urbains et achèvement des rocades périurbaines. » etc… etc…

    Donc un constat un peu démoralisant et affligeant. Beaucoup de discours mais dans les actes …. La France à vélo n’est pas pour demain.

    Nous ne manquerons pas blablabla …. de vous tenir blablabla …. et si blablabla ….. vous aurez droit blablabla…